Pouvoir d’achat : 3 astuces pour une liste de courses qui vous aide à faire des économies

Une bonne liste de courses vous permettra de faire des économies au supermarché et de faire la chasse au gaspillage alimentaire.

Pouvoir d’achat : 3 astuces pour une liste de courses qui vous aide à faire des économies
@BELGAIMAGE

Déjà bien entamé par des factures d’énergie qui ont décollé en 2022, le pouvoir d’achat des ménages souffre depuis plusieurs mois également de l’inflation des produits alimentaires. Il y a quelques semaines, Test Achats évaluait à 18% l’augmentation des prix en supermarchés en 2022. En novembre, une famille de deux personnes dépensait en moyenne 488 euros par mois pour se nourrir en supermarché. Soit 75 euros de plus qu’en novembre 2021, calculait Test Achats.

Anticiper

Dans ce contexte, la chasse aux dépenses inutiles peut s’avérer payante. C’est là qu’une liste de courses bien préparée peut parfois faire la différence pour faire baisser le montant de votre ticket de caisse. Sans quoi, en oubliant certains produits, vous risquez de devoir faire des allers-retours au supermarché, ainsi que de vous retrouver avec des aliments dont vous n’aviez pas spécialement besoin.

En ayant réfléchi à l’avance aux différents plats de la semaine, cela permettra d’avoir une vue d’ensemble, et de tendre vers un régime le plus équilibré et le plus sain possible.

À lire aussi : Quand l’inflation tourne à l’arnaque: certains fabricants profitent de la situation

Faire un bon inventaire et découper sa liste de courses en catégories

Pour concocter ses menus à l’avance, le mieux est évidemment de faire l’inventaire de ses stocks. La règle du «premier entré, premier sorti» peut aider ; en triant ses produits par date de péremption, on évite de gaspiller, en faisant sur les produits frais qui ne sont pas encore consommés, sur les produits de base qui manquent, et d’identifier ce qu’il reste à acheter pour vos prochains repas.

Ici, l’astuce de la blogueuse et auteure anglaise Jack Monroe s’avère intéressante. «J’en ai parlé sur Twitter et des centaines de personnes m’ont contacté pour me dire qu’elles avaient économisé une fortune sur leurs achats alimentaires, qu’elles étaient plus créatives dans la cuisine, qu’elles mangeaient mieux et qu’elles appréciaient vraiment le sentiment de contrôle que cela leur donnait en ces temps de plus en plus incertains», expliquait Jack Monroe.

Pour réaliser sa technique, prenez une feuille de papier que vous divisez en quatre colonnes étiquetées Protéines, Glucides, Fruits et légumes, et En-cas. Vérifiez d’abord ce que vous avez chez vous et notez les produits dont vous disposez en estimant la quantité. En identifiant les articles bientôt périmés, vous pouvez potentiellement déjà composer certains repas. Le fait de répartir votre stock en colonnes vous permettra aussi d’identifier ce qu’il vous manque.

Prenez ensuite une deuxième feuille où vous refaites les quatre mêmes colonnes, et à remplir cette-fois avec les lacunes de votre liste d’inventaire. Vous pouvez également répartir votre liste en fonction des rayons de votre supermarché, là aussi pour éviter de perdre du temps dans le magasin.

Comparer

Enfin, il est toujours important de comparer les prix des supermarchés, par gamme de produits si possible. Via les catalogues des magasins qui sont disponibles en ligne ou grâce à l’application « Pingprice » qui compare les prix des supermarchés belges. Test Achats propose également un comparateur sur son site internet. Celui-ci vous indique le supermarché le moins cher de votre quartier. Identifier les promos, et exclure au maximum les marques internationales sont également un plus pour économiser sur votre budget.

À lire aussi : Les supermarchés 15,3 % plus chers qu’il y a un an : voici comment faire baisser votre ticket de caisse

Sur le même sujet
Plus d'actualité