Energie : le retour du contrat fixe en cinq chiffres

Trois mois après sa disparition, le contrat fixe est de nouveau disponible en Belgique. Avantageux?

électricité facture
© Adobe Stock

1

Le nombre de fournisseurs d’énergie proposant de nouveau un contrat fixe. Depuis ce 2 janvier, Luminus permet à ses clients d’opter pour la sécurité d’un tarif arrêté, estimant que la situation s’est suffisamment stabilisée sur les marchés.

423

Le prix à payer mensuellement pour une famille de quatre personnes souhaitant profiter d’un tarif fixe chez Luminus. À consommation égale, il existe des contrats variables jusqu’à 120 euros moins chers par mois.

4.817

La facture annuelle moyenne d’un ménage ayant souscrit un nouveau contrat en novembre pour le gaz et l’électricité, selon les derniers chiffres de la Creg. Une baisse de 20 % par rapport au mois d’octobre.

17

Le prix d’un mégawattheure d’électricité le 30 décembre dernier. Au plus fort de la crise énergétique, les prix se sont envolés jusqu’à 700 euros le MWh.

À lire aussi : Salaires, énergie, immobilier… 6 bonnes nouvelles pour vos finances en 2023

-20 %

La baisse de la consommation de gaz en Europe entre août et novembre, par rapport aux années précédentes. Cette importante économie d’énergie explique notamment la baisse des prix.

Le point final

Après les sommets de cet été, les prix de l’énergie retombent considérablement, jusqu’à retrouver leur niveau d’avant l’invasion russe en Ukraine. La météo clémente et les efforts des ménages et des entreprises pour réduire leur consommation d’énergie ont notamment permis de calmer les marchés. Mais mis à part Luminus, les fournisseurs d’énergie belges restent frileux quant aux contrats fixes, estimant la situation encore trop incertaine. Si la tendance est à la baisse des prix, certains assurent qu’il faut attendre une stabilisation d’au moins un mois et demi avant de relancer ce type de contrat, histoire d’éviter qu’une trop forte prime de risque pèse sur le consommateur. L’organisme Test Achats, lui, recommande plus que jamais de comparer les prix.

Sur le même sujet
Plus d'actualité