Se dirige-t-on vers la fin de l'IPTV?

Une nouvelle alliance mondiale pour lutter contre le piratage a vu le jour.

Vers la fin de l'IPTV?
@BELGA IMAGE

Se dirige-t-on vers la fin de l’IPTV ? L’Alliance for Creativity and Entertainment (ACE), dédiée à la protection des contenus créatifs, ne cesse de faire fermer des sites IPTV. Et depuis sa création en 2017, les initiatives pour mettre fin au piratage à grande échelle se multiplient.

C’est ainsi qu’a vu le jour en Amérique du Sud, le Global Anti-Piracy Pact, une nouvelle alliance mondiale qui regroupe des entreprises du divertissement, des régulateurs et des représentants gouvernementaux. Son but ? Lutter contre le piratage et les services IPTV.

"L'objectif de ce pacte est de démontrer que des actions isolées ne suffisent pas, mais que des efforts conjoints et coordonnés entre acteurs privés et articulation public-privé sont nécessaires", a expliqué CERTAL, l’organisation à but non-lucratif à l’origine de ce pacte.

A lire aussi : Nouveau démantèlement d’un réseau IPTV: quels risques pour les utilisateurs?

La coalition entend sensibiliser le public mais compte surtout mettre l’accent sur des procédures de blocage administratif. Autrement dit, des mesures qui permettent une intervention rapide. L’alliance prévoit la mise en place de ces mesures dans les pays signataires qui ne disposent pas encore de telles procédures. «Les gouvernements doivent garantir une voie accélérée par le biais d’entités spécialisées pour ordonner le blocage des fournisseurs de services Internet dans leurs pays respectifs. (FAI) de retransmissions de contenus illégaux sur Internet, que ce soit à la demande ou en direct », indiquent les missions de l’Alliance. Le Global Anti-Piracy Pact affirme également qu’il compte s’en prendre directement aux revenus des plateformes pirates.

Reste maintenant à voir si le Global Anti-Piracy Pact sera aussi efficace que l’ACE. Mais selon Geeko, ce type d’alliance pourrait bien se généraliser à l'avenir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité