Chauffage : vers une baisse durable du prix des pellets ?

Le prix moyen des sacs de pellets en Belgique a baissé de plusieurs pourcents entre octobre et décembre, une première depuis des mois.

Pellets: est-ce la fin du risque de pénurie?
@BELGA IMAGE

Amorcée (très timidement) en novembre, la baisse du prix des pellets s’est confirmée de manière un peu plus nette en décembre. Selon le suivi mensuel des prix de ces granulés en bois effectué par l’ASBL Valbiom, le prix moyen d’un sac est passé de 11,35€ à 10,8€ pour ce mois-ci. Entre octobre (où il était à 11,43€) et décembre, le sac de pellet a baissé en moyenne d’un peu plus de 5%. Une bonne nouvelle même s’il faut rappeler que ces prix restent encore deux fois plus élevés qu’au début 2022.

La raréfaction de la sciure (dont sont le plus souvent composés les pellets), ainsi que l’envol des coûts de production (liés à l’inflation des tarifs de l’énergie ainsi que du transport) avaient en effet fait drastiquement monter les prix des pellets entre la fin 2021 et l’été 2022. Un effet comparable au "syndrome" du papier toilette pendant la pandémie de Covid-19, avait vu très tôt dans l’année les consommateurs stocker des réserves de pellets, ce qui a encore compressé l’offre et fait monter les prix.

Un guide pour tout savoir sur le pellet

Si cette tendance est encourageante, il semble encore trop tôt pour espérer une baisse plus prononcée, voire le retour aux tarifs d’«avant-crise ». «L’activité de sciage de bois va très mal, car, en plus d’un ralentissement propre à la période hivernale, on constate une baisse de la demande en bois de construction, expliquait au Soir un revendeur de pellets Erda à Bertrix. Si on ne scie plus, il n’y a plus de sciure, donc plus de pellets non plus. D’un autre côté, j’entends dire qu’arrivent des cargaisons de pellets de qualité variable provenant des Etats-Unis ou des pays de l’Est, ce qui pourrait faire baisser les prix… On va voir. Beaucoup de choses vont dépendre de l’évolution des températures dans les semaines à venir».

«La majorité des revendeurs affichent clairement des difficultés d’approvisionnement et ne prédisent pas d’amélioration avant l’été [2023, ndlr]», estimait en novembre, Pierre-Louis Bombeck, chef de projet bois-énergie et chimie du bois chez Valbiom, dans L’Avenir.

À lire aussi : Arnaques aux pellets et au bois de chauffage : comment ne pas tomber dans les filets des faux marchands

Reste que ce combustible a aujourd’hui de plus en plus la cote, en cette période de crise énergétique. Dans cette optique, la Wallonie vient d’éditer un guide gratuit rédigé par les Guichets Energie Wallonie, la Febhel (la Fédération interprofessionnelle belge du bois énergie) et Valbiom, qui explique notamment comment choisir des pellets de qualité, quel type de poêle choisir, que faire des cendres, etc.

Sur le même sujet
Plus d'actualité