Comment minimiser le prix du repas de Noël?

Supermarchés les moins chers, bons plans en magasin et petits conseils divers: on fait le point sur les astuces pour faire baisser la facture à Noël.

repas de Noël
© Adobe Stock

À partir de ce week-end, les fêtes de fin d'année commencent et l'heure est à la dépense. En plus des cadeaux, il va falloir payer l'incontournable menu de Noël. Un achat parfois difficile en ce moment avec l'inflation. En novembre 2022, les prix des denrées alimentaires avaient augmenté de 14,48%. Face à ce constat, 75% des Belges vont miser sur la simplicité et les produits bon marché pour leurs repas de fêtes, selon une récente enquête de Delhaize. La chasse à la bonne affaire est donc ouverte, avec quelques études et conseils à faire valoir en la matière.

Les petits prix chez Aldi et Lidl, la qualité chez Delhaize et Carrefour

Pour commencer, combien coûte exactement un menu de Noël lambda? C'est la question à laquelle tente de répondre Test-Achats ce mardi. L'organisation a pour cela comparé des menus de viande, de poisson et végétarien dans cinq supermarchés présents en Belgique (Lidl, Aldi, Colryut, Delhaize et Carrefour). Dans tous les magasins, le plus cher, c'est à chaque fois la formule carnée la plus chère, avec une moyenne de 130€, contre 105€ pour la version marine et 76€ avec seulement des produits végétariens. Que les amoureux de viande se rassurent toutefois: si leur menu est si cher, c'est parce que Test-Achats y a intégré des alcools onéreux (Calvados et Grand Marnier). Sans eux, on baisse leur note de 40€, soit en-dessous du prix de menu poisson.

À lire: Quelles bulles acheter pour les fêtes ? Les conseils d’Eric Boschman

Si vous voulez encore baisser le prix, vous pouvez faire de grosses économies en vous rendant dans tel supermarché et pas un autre. Fidèle à sa réputation low cost, Aldi est le plus bon marché (62€ pour les végétariens, 101€ pour le menu carné). Par ordre croissant, on retrouve ensuite Lidl, Colryut, Carrefour et enfin Delhaize (qui surpasse tout le monde de loin, avec des prix allant de 89€ côté végétarien à 167€ avec la viande).

À noter que ces montants ne sont qu'indicatifs. Selon le propre aveu de Test-Achats, cet exercice «reste difficile car tout n'est pas toujours tout à fait comparable ou proposé en quantités différentes». L'association assure cependant que la conclusion finale est digne de confiance: «Aldi et Lidl, suivis de Colruyt sont les moins chers mais ne sont pas complets dans l'offre. Delhaize et Carrefour sont les plus chers, mais ils proposent dans leurs rayons un festin complet de viande, de poisson et de légumes».

Acheter tôt, différemment et avec précaution

Au-delà de ces considérations chiffrées, il existe également plusieurs astuces plus techniques. L'experte éco de France Info explique par exemple que plus on s'approche de Noël, plus certains prix vont augmenter. C'est le cas notamment des coquilles Saint-Jacques, dont les stocks vont diminuer. Il vaut donc mieux les acheter tôt.

À lire: Noël: pourquoi l’élevage du chapon est qualifié de cruel

Il y a également les alternatives intéressantes, comme la truite fumée à la place du saumon, avec une baisse moyenne de prix de 30€. Les terrines et les mousses de canard peuvent également remplacer le très onéreux foie gras. Faîtes également attention aux emballages trompeurs, comme ces produits à la truffe qui sont en réalité... à l'huile d'olive!

La guerre des promotions et des marques de distributeurs

Dans le contexte actuel, les supermarchés donnent également une visibilité maximale à leurs promotions. Un pari gagnant puisque selon un sondage iVox commandé par Lidl, 64,5% des Belges vont se tourner vers ces fameuses promos. Delhaize, réputé plus cher, fait des remises entre 5% et 30% sur 500 produits de base pour les fêtes (y compris pour des aliments prisés comme le foie gras, le saumon, etc.). Carrefour brade les prix d'un même nombre de produits avec ses marques Simpl et Extra. Chez Colryut, ce type d'action porte un nom très proche de celui de son concurrent: Xtra. Enfin, chez Lidl et Aldi, il y a les offres habituelles, disponibles sur leurs sites.

À lire: 18% d’inflation en un an dans les supermarchés : voici les enseignes qui ont le plus augmenté leurs prix

Enfin, comme le révèle le sondage iVox, 43% de la population compte également miser sur les produits de marque de distributeurs pour payer moins cher. Un choix judicieux? Oui selon Test-Achats. L'organisation de consommateurs a en effet constaté que ceux-ci étaient en moyenne 51% moins chers pour une qualité similaire voire, paradoxalement, meilleure que pour les marques (inter)nationales (avec une note de 68/100 contre 62/100 pour ces dernières).

Sur le même sujet
Plus d'actualité