Pour la première fois en 2022, les prix des pellets en (très légère) baisse

Mais il faudra sans doute attendre encore plusieurs mois avant de retrouver la situation «d’avant crise».

Pour la première fois en 2022, le prix du pellet en (très légère) baisse
@BELGAIMAGE

Le sac de pellets autour de 5 euros ? Un lointain souvenir. Depuis le début de l’année 2022 (et même avant un peu avant), les prix de ces petits granulés de bois ont explosé. Certes moins que les principales autres énergies nécessaires au chauffage- gaz et électricité en tête, mazout dans une moindre mesure-, mais ont tout de même augmenté de plus de 50%. Selon les chiffres collectés par Valbiom et relayés par l’Avenir, le prix moyen en octobre était de 11,43€. La baisse, aussi légère soit-elle, observée ces derniers jours est donc à signaler : selon Valbiom, le prix moyen en novembre s’établissait à 11,35€.

La raréfaction de la sciure (dont sont le plus souvent composés les pellets), ainsi que l’envol des coûts de production (liés à l’inflation des tarifs de l’énergie ainsi que du transport) avaient fait drastiquement monter les prix des pellets entre la fin 2021 et l’été 2022. Un effet comparable au "syndrome" du papier toilette pendant la pandémie de Covid-19, avait vu très tôt dans l’année les consommateurs stocker des réserves de pellets, ce qui a encore compressé l’offre et fait monter les prix.

À lire aussi : Voici comment obtenir la " prime pellets " de 250 euros

Même si la baisse observée en novembre est encourageante, il faudra probablement encore attendre plusieurs mois avant que le prix du prix retrouve les niveaux observés avant crise. "La majorité des revendeurs affichent clairement des difficultés d’approvisionnement et ne prédisent pas d’amélioration avant l’été [2023, ndlr]", estimait dans L’Avenir, Pierre-Louis Bombeck, chef de projet bois-énergie et chimie du bois chez Valbiom.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité