Les abonnements télécoms bientôt moins chers ?

En janvier, les prix des télécoms augmenteront. Mais de nouveaux concurrents pourraient inverser la tendance.

internet et telecoms pompe notre argent
© Adobe Stock

4,50 euros

Proximus a annoncé une hausse des prix de 3 à 4,50 euros par mois pour la plupart de ses forfaits à partir de janvier 2023. Cela représente 4 à 6 % des tarifs appliqués, qui avaient déjà augmenté en mai 2022.

4,7 %

La hausse des prix chez Telenet. Globalement, tous les opérateurs ont augmenté ou augmenteront leurs prix dans une proportion similaire.

45.000

Le nombre de ménages belges qui n’ont pas accès à une connexion haut débit à la maison. Ils ne profitent pourtant pas d’un tarif plus avantageux que les autres.

À lire aussi : Prix des télécoms : la Belgique toujours " notablement " plus chère que ses voisins

35 à 40 %

Selon le régulateur IBPT, la proportion des Belges qui considèrent difficile la comparaison des services télécoms disponibles en Belgique.

Deux tiers

64 % des consommateurs disent n’avoir rencontré aucun problème lié à leurs opérateurs au cours de l’année écoulée. Selon l’IBPT, c’est 4 points de mieux que lors de l’année précédente.

À lire aussi : Pourquoi les prix des télécommunications sont-ils si élevés en Belgique?

Le point final

Grâce à une concurrence plus ardue, nos abonnements télécoms seront-ils bientôt moins chers ? Le marché belge est en tout cas en pleine transformation. Il était temps, car les tarifs appliqués chez nous sont supérieurs à ceux de nos voisins européens. Pour l’heure, seuls six opérateurs sont installés chez nous : Proximus, Voo, Orange, Telenet, EDPNet et Base. Depuis 2018 cependant et l’ouverture du marché, Orange a pu obtenir 10 % des parts de marché. En rachetant 75 % de Voo, Orange poursuit sa percée. À partir de 2023, la concurrence sera encore plus rude, car Telenet devrait débarquer en Wallonie. L’opérateur flamand a conclu un protocole d’accord avec Orange. Ce dernier permettra à Telenet d’utiliser son réseau, à condition, cependant, que la Commission européenne valide le rachat de Voo par Orange. Un autre opérateur national arrive également, Digi Communications, mais son offre n’est pas encore connue.

Sur le même sujet
Plus d'actualité