Chèque énergie : certains pourront bien bénéficier de l’aide dès ce mois-ci

Le chèque énergie a été reporté au mois de décembre mais certains consommateurs pourront toute de même bénéficier de l’aide du gouvernement dès ce mois-ci.

Chèque énergie : certains pourront bien bénéficier de l’aide dès ce mois-ci
Certains consommateurs pourront bénéficier de ces avantages dès novembre © Belga Image

Le forfait de base gaz-électricité à 196 euros par mois ne sera pas octroyé pour ce mois de novembre et sera donc doublé en décembre, a confirmé lundi le Premier ministre Alexander De Croo, sur les ondes de La Première (RTBF).

Il y a des difficultés techniques à l’implémenter chez certains des fournisseurs. Le chèque même sera à partir de décembre, donc un mois plus tard, mais le montant total sera le même" , a indiqué le chef du gouvernement fédéral, concernant cette tâche qui revient aux opérateurs.

On a essayé de faire l’impossible pour que ce soit encore sur la facture de novembre, mais il s’avère que c’est impossible. C’est assez compliqué à implémenter, car il y a beaucoup de filtrage à faire sur les factures. Ça ne se retrouvera donc pas encore sur la facture de novembre, mais ce sera doublé sur la facture de décembre" , selon M. De Croo (Open Vld).

A lire aussi : Chèque énergie : Alexandre de Croo l’a confirmé, il arrivera en décembre

Certains en profiteront déjà en novembre

Mais bonne nouvelle, ce mardi après-midi, le cabinet du Premier ministre précise que certains consommateurs pourront tout de même bénéficier de ces avantages dès novembre. Cela dépendra du fournisseur et de leur rapidité à s’adapter au nouveau système. Engie s’est par exemple engagé à tout mettre en place pour que ses clients profitent du forfait dès ce mois-ci.

Face à la crise des prix de l’énergie, le gouvernement avait notamment décidé en septembre dernier d’octroyer aux ménages qui entrent dans les conditions prévues un forfait énergétique de base pour les mois de novembre et décembre 2022 pour le gaz (135 euros/mois) et l’électricité (61 euros/mois). Lors de la confection du budget 2023-2024 le mois dernier, le gouvernement avait en outre décidé de prolonger ces primes jusqu’en mars 2023, " soit près de 1.000 euros au total ".

Sur le même sujet
Plus d'actualité