Chèque énergie : Alexandre de Croo l’a confirmé, il arrivera en décembre

Beaucoup de ménages comptaient dessus, et l’aide semblait bienvenue à l’approche des fêtes et avec une inflation toujours plus importante. Il faudra cependant ronger son frein. Annoncée pour novembre, elle arrivera avec un mois de retard.

alexander de croo
© Belga Images

Nos confrères de la DH l’avaient annoncé il y a quelques jours : le chèque énergie, ce n’est pas pour tout de suite. Prévue à partir de novembre, cette aide de 196 euros par mois – 135 € pour le gaz et 61 € pour l’électricité – arrivera finalement en décembre, a confirmé Alexander De Croo au micro de La Première ce lundi matin.

Une prime doublée en décembre

En coulisses, plusieurs tractations ont ralenti sa mise en place. Déjà, sur le plan législatif, la N-VA a voulu appliquer une seconde lecture au mécanisme, jugeant que le texte de loi pouvait déceler des erreurs.

Ensuite, le Premier ministre a pointé une autre raison à ce retard d’un mois. " Il y a des difficultés techniques pour l’implémenter chez certains fournisseurs ", a-t-il déclaré. " Le chèque même, ce sera à partir de décembre, mais le montant total sera le même. C’est un chèque qui compte pendant une période de 5 mois, donc ce sera environ 1000 euros au total. Ça ne se retrouvera pas encore sur la facture de novembre, mais ce sera doublé sur la facture de décembre. On a essayé de faire l’impossible pour que ce soit encore sur la facture de novembre, mais il s’avère que c’est impossible. "

À lire aussi: Primes énergie : voici l’impact moyen des aides du fédéral sur vos factures de gaz et d’électricité

De plus, si c’est effectivement une décision politique de venir en aide aux ménages belges, sa mise en place n’est pas de son ressort. " Le conseil des ministres avait opté pour ce forfait, mais la mise en pratique appartient au SPF Économie, et aux cabinets Finances et Énergie ", note François Bailly, porte-parole d’Alexander De Croo, dans les colonnes de la DH.

Un problème récurrent

Si le retard affiché dans cette prime n’est (actuellement) que d’un mois, les complications entourant son attribution et sa mise en place ne sont pas neuves. La situation avait été plus ou moins similaire lors de l’octroi de la " prime chauffage " qui avait été actée à la fin de l’hiver dernier et souvent perçue fin de l’été par les ménages. Et encore, ses délais d’obtention ont été rallongés.

Sur le même sujet
Plus d'actualité