Pourquoi Tupperware risque-t-il la faillite?

La panique s'est emparée de la société Tupperware qui craint pour son avenir après une série d'indicateurs négatifs.

Produits de Tupperware
Exemples de produits vendus par Tupperware ©BelgaImage

L’avenir de Tupperware Brands, surtout connu pour ses pots en plastique, est très incertain. "Il y a un doute substantiel sur la capacité de l’entreprise à perdurer", a déclaré le producteur d’articles de cuisine lors de la publication de ses résultats trimestriels. L’action a perdu plus de 40% à la Bourse de New York.

Un soutien incertain des banques

Tupperware a été l’un des gagnants pendant la pandémie de Covid-19, alors que de plus en plus de personnes mangeaient à la maison et que les ventes de fournitures de cuisine telles que les casseroles et les ustensiles de cuisine ont culminé. Les efforts pour remplacer les soirées Tupperware familières chez les gens par des rassemblements en ligne ont porté leurs fruits.

Mais entre-temps, le vent a complètement tourné. Le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’est élevé à 302,8 millions de dollars (306,7 millions d’euros convertis), soit un cinquième de moins qu’un an plus tôt. Les activités poursuivies étaient également déficitaires. La société affirme que ses bénéfices volatils et le resserrement des clauses restrictives avec les banques "soulèvent des doutes substantiels sur sa capacité à continuer à fonctionner", a déclaré Tupperware. La société continue de négocier une solution avec les banques, mais "il n’est pas certain que ces efforts aboutissent". Tupperware disposait de 103 millions de dollars de liquidités à la fin du trimestre, tandis que la dette s’élevait à plus de 700 millions de dollars.

Après que la nouvelle de son dévissement en bourse a été connue, les travaux ont été brièvement arrêtés à son usine d’Alost, rapporte Het Laatste Nieuws mercredi soir. Les quelque 260 membres du personnel sont très inquiets. Après une réunion avec la direction, tout le monde s’est remis au travail, selon HLN.

Sur le même sujet
Plus d'actualité