Amazon lance enfin un site belge : voici ce que cela change

Le site belge du géant Amazon est enfin disponible. Et non, ce n'est pas amazon.be.

amazon lance son site belge
© BelgaImage

Amazon a lancé ce mardi son magasin en ligne belge, via l’adresse Amazon.com.be, permettant aux clients de désormais profiter d’une expérience dans la langue de leur choix.

Depuis quelques années déjà, les " millions " de clients belges, selon Amazon, avaient accès à un service dans leur propre langue, que ce soit via la boutique en ligne française Amazon.fr, l’allemande Amazon.de, disponible en néerlandais depuis 2016, ou Amazon.nl. Ils ont donc accès dès à présent à une version belge du webshop et à un service après-vente dans leur propre langue.

Pourquoi pas amazon.be ?

La boutique sera accessible via l’adresse amazon.com.be et non amazon.be, un nom de domaine qui ne leur appartient pas. L’entreprise d’e-commerce croit cependant fermement en cette URL quelque peu différente des autres et fait remarquer que la moitié de ses clients utilisent l’application mobile.

À lire aussi : Les Anneaux de Pouvoir: le pari risqué d’Amazon Prime Video

Streaming plus adapté, marques belges…

L’abonnement Amazon Prime leur sera proposé pour 2,99 euros/mois (ou 25 euros par an). Il inclut notamment la livraison rapide et gratuite sur des millions de produits, une large sélection de films et de programmes télévisés sur Prime Video et une capacité de stockage illimitée de photos. Le service de streaming sera mieux adapté aux clients belges à l’avenir, promet Eva Faict, directrice pour la Belgique d’Amazon.

Le client pourra aussi accéder, via le nouveau magasin en ligne, à " la boutique des marques belges ", une vitrine dédiée leur permettant de découvrir des marques locales. Plus de 100 enseignes belges y sont référencées à ce jour, avec des milliers de produits locaux.

Eva Faict se dit d’ailleurs " surprise " de l’engouement des PME belges depuis l’annonce du lancement futur de la boutique en ligne, il y a deux mois et demi. La responsable espère que de nombreuses autres se laisseront convaincre, évoquant le potentiel et le développement inédit de l’e-commerce en Belgique. Selon des données de l’association sectorielle BeCommerce à la fin août, près de 6.000 boutiques en ligne ont ainsi vu le jour en un an, ce qui représente une augmentation de 13%. A l’heure actuelle, il y en a au total 51.101 d’actives, dont environ la moitié est liée au secteur de la vente au détail.

En février, Amazon avait annoncé l’ouverture de son premier centre de livraison belge à Anvers, où sont traités les colis provenant des centres de tri des pays voisins et qui doivent être distribués dans la région anversoise. Il a ouvert fin septembre et emploiera, à terme, une cinquantaine de personnes. La plupart des colis livrés en Belgique proviennent cependant de centres de distribution situés en France et en Allemagne.

Amazon n’effectue pas les livraisons finales aux clients. Pour cela, le groupe continue à travailler avec ses partenaires de livraison indépendants existants, tels que Bpost.

Sur le même sujet
Plus d'actualité