Crise de l’énergie : les 7 erreurs à ne pas commettre pour faire des économies

Les prix de l’énergie ont triplé, voire quadruplé, en seulement un an. De nombreux ménages cherchent donc à réduire leur consommation. Voici les erreurs qui vous empêcheront de faire des économies.

Voici les 7 erreurs à ne pas commettre pour faire des économies
Les 7 erreurs à ne pas commettre pour faire des économies d’énergie © Belga Image

Ne pas ajuster sa consommation

Ce qui aura le plus d’effet sur votre facture d’énergie, c’est d’ajuster votre consommation. Un degré en moins sur votre thermostat vous permet d’économiser 7 à 8% sur votre facture de gaz. Réduire le temps sous la douche aura également un impact conséquent. Passer d’une douche de 3  à 10 minutes permet d’économiser 1,5 euro par douche. Pour une famille de quatre personnes, les économies peuvent atteindre… 1200 euros par an !

A lire aussi : Voici les 10 appareils qui consomment le plus dans votre foyer

Vous n’avez pas de panneaux solaires

Evidemment, tout le monde n’a pas les moyens d’investir dans des panneaux photovoltaïques et il n’est donc pas très juste de parler " d’erreur ". Mais tous les experts sont d’accord sur ce point: les panneaux solaires sont devenus presque indispensables pour faire baisser le coût de votre consommation d’électricité. Ces installations ont un prix conséquent, c’est pourquoi les personnes dont le capital de départ est insuffisant peuvent bénéficier d’aides de la part de la région wallonne et de la région de Bruxelles-Capitale.

Votre chauffage est mal réglé

N’hésitez pas à baisser un peu la température de votre chaudière! La chaudière de nombreux foyers est bien souvent mal réglée. En effet, les installateurs ont tendance à la régler sur 65 degrés pour que la chaleur se diffuse rapidement dans votre maison. 60 degrés sont cependant suffisants.

Vous ne regardez pas votre contrat

Vous avez peut-être souscrit à un contrat qui n’est pas avantageux et ne bénéficiez donc pas des meilleurs prix. Pour le savoir, il existe le comparateur de prix de la CREG, le régulateur de l’électricité et du gaz. Il est même conseillé de passer le test régulièrement et de changer de fournisseur si vous trouvez mieux ailleurs.

Vous n’optimisez pas votre maison

Pour réchauffer votre foyer gratuitement, il existe des solutions simples. Pensez à ouvrir les tentures de toutes les fenêtres qui sont orientées au sud pendant les heures d’ensoleillement. Votre maison sera ainsi chauffée gratuitement grâce à la chaleur du soleil ! Cette technique permet de faire une différence de quelques degrés par journée ensoleillée. Si vous avez des volets, pensez à les fermer du côté nord. Cela isolera davantage votre habitation.

A lire aussi : Le prix de l’eau va augmenter en Wallonie : les 5 astuces pour faire des économies

Vous n’avez pas mis en place les " petits gestes "

Des petites interventions dans votre maison peuvent faire la différence. Par exemple, un coupe-vent permet de garder la chaleur dans vos pièces chauffées. En matière d’aération, mieux vaut ouvrir complètement une fenêtre pendant quelques minutes plutôt que de la laisser en battante toute une journée. Installer un pommeau de douche économique, utiliser des multiprises avec interrupteur, étanchéifier une porte qui laisse passer l’air froid… La liste des " petits gestes " est longue !

Vous avez encore de vieux appareils énergivores dans votre maison

Si vous en avez les moyens, remplacez vos appareils électroménagers qui ont plus de dix ans. L’avantage est assez important. Selon les calculs du climatologue Alex Polfliet, un sèche-linge de label C coûtera environ 287,5 euros par an. Avec un label A+++, le facture baisse à 87 euros ! Mieux vaut encore se passer tout simplement du sèche-linge mais cette différence de consommation vaut pour tous les appareils de votre maison.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité