Le prix de l’eau va augmenter en Wallonie : les 5 astuces pour faire des économies

Quelques petits gestes existent pour économiser votre eau et faire face à la montée des prix.

5 conseils pour faire des économies d'eau
Le prix de l’eau va augmenter en Wallonie © Belga Image

Le prix de l’eau, qui n’a pas varié depuis 2014, augmentera en 2023 en Wallonie. Le ministre régional de l’Économie, Willy Borsus, a en effet répondu favorablement à la demande formulée en ce sens à la mi-juin par la Société wallonne des eaux (SWDE).

Le " coût vérité distribution ", soit les coûts supportés par la société de distribution d’eau pour capter l’eau, la traiter, la stocker et la distribuer à chaque consommateur, passera ainsi de 2,62 à 2,80 euros. Ce qui se traduira, pour une consommation moyenne, par une hausse de la facture de 16 euros par an, ou 1,33 euro par mois.

A lire aussi : Wallonie : comment peut-on annoncer une hausse de prix de l’eau et rien pour le pouvoir d’achat ?

En Wallonie, de l’eau, on en consomme beaucoup. On en consommerait même trop avec une consommation moyenne de 89 litres d’eau par personne et par jour. Cette nouvelle augmentation des prix est peut-être l’occasion d’appliquer les petits gestes qui permettent d’économiser l’eau à la maison. En économisant l’eau, vous aidez non seulement l’environnement mais réduisez aussi votre facture !f

Selon les chiffres de Test-Achats, ce sont les WC qui consomment le plus d’eau dans notre foyer, à raison de 35% de notre consommation totale ! Viennent ensuite les bains et les douches (33%), les lessives (13%), la vaisselle (7%), l’arrosage du jardin (4%), le nettoyage (4%) et en dernière place, la nourriture et les boissons (3%). En connaissant ces chiffres, il est plus facile de déterminer où il est nécessaire et possible de faire des économies. Voici quelques astuces qui pourraient vous aider.

Prendre une douche plutôt qu’un bain

Pour remplir un bain, 100 à 150 litres d’eau sont nécessaires. La douche est donc plus économique, à condition qu’elle soit courte. En effet, selon votre pommeau et votre type de douche, 10 minutes sous la douche peuvent nécessiter autant d’eau, voire plus, que pour un bain. Opter donc pour une douche courte qui vous permettra par la même occasion de faire des économies d’énergie !

Pensez à changer votre pommeau de douche pour un pommeau de douche économique. Il permet de consommer seulement 60 litres d’eau pour une douche de 10 minutes. A titre de comparaison, un pommeau classique en consommera 100 à 150 litres.

La chasse d’eau

Ce sont les toilettes qui consomment le plus d’eau dans la maison. Ne pas tirer la chasse après chaque utilisation n’est pas la solution la plus hygiénique. Heureusement, il existe d’autres options. Comme remplacer sa chasse d’eau par une chasse à double débit. Elle permet d’économiser trois litres en cas de petite commission.

A défaut, il est possible de placer une bouteille en plastique dans le réservoir de vos toilettes. Cette technique permet d’économiser l’équivalent du volume de la bouteille à chaque fois que vous tirez la chasse !

Détecter les fuites

Un robinet qui goutte, une chasse d’eau qui fuit… Le premier représente une perte de 4 litres/heure et la seconde 25 litres. Faites donc attention ! Pour déterminer s’il y a des fuites dans votre maison, relevez votre compteur le soir avant d’aller vous coucher et comparez le aux chiffres qui s’affichent le matin. Veillez bien évidemment à ne pas faire fonctionner votre lave-linge ou le lave-vaisselle cette nuit-là.

Choisir des appareils économes

Faites attention à la consommation en eau de vos gros électroménagers lorsque vous les achetez. Celle-ci est indiquée sur l’étiquette-énergie. Il est aussi possible d’équiper votre douche d’un mitigeur thermostatique. L’eau chaude arrivera plus vite et cela vous permettra d’économiser quelques litres d’eau par douche.

Economiser l’eau du robinet

Faites bien attention à fermer l’eau du robinet dès que c’est possible. Par exemple, ne laissez pas couler l’eau lorsque vous vous brossez les dents. Vous pouvez installer un " mousseur " qui peut diminuer le débit du robinet d’environ 50%, sans perdre de confort !

Pensez aussi à ne pas faire tourner votre lave-vaisselle si celui-ci n’est pas rempli. Il en va de même avec le lave-linge.

Sur le même sujet
Plus d'actualité