Voiture Lidl à gagner: quand un poisson d’avril devient réalité

Fidèle à sa stratégie du buzz, Lidl a créé un concours pour remporter une voiture à son nom. Une jolie pub qui succède à d'autres coups d'éclat du genre.

Voiture Lidl
La voiture Lidl ©Capture d’écran Youtube

Le 1er avril 2022, le magazine français Auto Moto était d’humeur blagueuse. Décidé à faire lui aussi un poisson d’avril, il publie un article buzz: "Lidl commercialise son propre SUV low cost". Une fausse information… ou du moins plus tant que cela. Car depuis, Lidl France a fait de cette vanne une réalité. Depuis hier, un concours a été lancé pour remporter une voiture estampillée Lidl. Un énième exemple de la maîtrise du marketing par l’entreprise de distribution allemande qui n’en est pas à son premier coup d’éclat.

"Merci Auto Moto pour la bonne idée"!

Il y a une semaine, Lidl publie ainsi fièrement sur son compte Youtube une vidéo pour rendre compte de la nouvelle. "Chez Lidl, [la blague d’Auto Moto], ça nous a bien fait rigoler. Mais surtout, on s’est dit que c’était une super idée. Donc, on a décidé de la faire cette voiture", déclare fièrement Michel Biero, directeur exécutif achat et marketing de Lidl France. "En revanche, désolé, ce n’est pas un SUV".

Évidemment, la chaîne de supermarchés compte bien rentabiliser sa création en fidélisant ses clients. L’idée: proposer de gagner l’une des trois Minis proposées via une participation à un tirage au sort tous les 30 euros d’achat. Un coup de maître pour inciter le public à consommer mais la stratégie de communication ne s’arrête pas là. Pour ce faire, il faut passer par l’application Lidl Plus. Une façon de la populariser à grande échelle. Petite précision qui a son importance pour les Belges: ce concours n’est organisé que dans les Lidl français, et ce du 3 octobre au 13 novembre 2022.

Le roi du buzz

Lidl n’en est pas à son premier grand coup marketing. En 2021, elle a commercialisé en France et en Belgique des milliers de pulls de Noël en bleu et jaune (les couleurs de la marque). Le stock a été écoulé en un rien de temps, certains clients revendant même à prix d’or leurs trouvailles, passant de 10€ à presque 100€!

Encore un an plus tôt, Lidl avait déjà fait grand bruit, cette fois avec toute une série de vêtements (t-shirts, claquettes, chaussettes, etc.). Les ventes de baskets se sont révélées particulièrement populaires. À chaque fois, ces annonces sont relayées via les réseaux sociaux, avec une force de frappe qui a fait ses preuves. Des jolis coups de publicité qui n’empêche pas quelques ratés, comme un slogan polémique en août 2022.

En parallèle, les autres enseignes de supermarchés tentent de reproduire le même modèle. C’est le cas d’Aldi qui a lancé cette année une marque de vêtements baptisée "Festivaldi". Une stratégie marketing qui dépasse ce milieu de la distribution puisque la SNCB a fait de même en août dernier. Là aussi, la demande a été telle que la compagnie ferroviaire a été en rupture de stock après quelques jours.

Sur le même sujet
Plus d'actualité