Crise de l’énergie: ces comparateurs pour choisir le meilleur contrat

Pas facile de s'y retrouver face aux différents fournisseurs d'énergie, et parfois encore moins face aux services de comparaisons de contrats. Voici de quoi vous aider.

Crise de l’énergie: ces comparateurs pour choisir le meilleur contrat
Illustration. (@Belga Image)

Face à la hausse des prix des énergies, de nombreux ménages essayent de trouver comment diminuer le coût de leurs factures. Outre les économies d’énergie, s’assurer qu’on dispose du contrat optimal pour sa situation peut rassurer. Si ce n’est pas le cas, c’est l’occasion de changer.

Pas forcément facile de s’y retrouver entre les différentes offres, les sociétés ne proposant pas toujours des solutions identiques à celles de leurs concurrents.

Heureusement, quelques sites vous proposent de le faire à votre place. Il suffit d’entrer quelques données sur votre consommation énergétique, votre habitation ainsi que votre adresse afin de pouvoir profiter d’un tableau comparatif des différents contrats qui vous sont disponibles, leurs coûts mensuels mais également les différents services proposés : factures papier ou mail, assistance web ou téléphonique…

Côté public

Même si une recherche Google vous dirigera peut-être plus facilement vers des opérateurs privés ou les simulations proposées par les fournisseurs eux même, plusieurs acteurs publics vous proposent leurs systèmes de comparaison.

C’est notamment le cas de la Commission wallonne pour l’Energie, dont le rôle est justement de réguler les marchés de l’électricité et du gaz au sud du pays.

Avec leur site CompaCWaPe, la CWaPe vous permet de confronter les différentes offres disponibles en Wallonie, soit en se basant sur les données que vous fournissez, soit grâce à des profils génériques ou même via une de vos factures annuelles.

Le site actualise ses infos tous les mois et inclut les offres réservées aux nouveaux clients.

Vous habitez Bruxelles ? Votre régulateur régional, BruGel (pour Bruxelles Gaz Electricité) propose un comparateur similaire, Brusim-2.

Enfin, au niveau fédéral, la Creg, Commission de Régulation de l’Électricité et du Gaz, vous propose un outil légèrement différent.

En effet, le Creg Scan vous propose, non pas de comparer les coûts des nouvelles offres, mais bien de voir où se classe votre contrat d’énergie en cours, même s’il est assez ancien, par rapport à ce qui existe actuellement sur le marché. Beaucoup de fournisseurs proposent-ils de meilleures solutions ou disposez-vous déjà du meilleur tarif possible ?

Deux choix privés et sûrs

Mais en cherchant des simulateurs de prix ou comparateurs d’offre, plusieurs sites, issus du secteurs privés, se tirent la bourre pour vous attirer à eux. Logique : souvent, ils sont rétribués par les fournisseurs pour chaque nouveau contrat qu’ils ont initié. Une bonne façon de pousser ces sociétés à proposer des offres toujours plus intéressantes pour les consommateurs. Surtout que ces sites privés permettent de découvrir les promotions du moment, et parfois certaines exclusives.

Pour vous aider à vous y retrouver dans ce far-west, la Creg a justement créé un label de qualité, qui certifient les comparateurs indépendants et transparents, à qui vous pouvez faire confiance.

Actuellement, il n’en existe que deux, qui proposent des offres fortement similaires : Comparateur-Energie.be et Monenergie.be.

Les deux proposent des comparateurs d’offres, avec les promotions actuelles, un accompagnement au changement de fournisseur, ainsi qu’au déménagement, afin de faciliter les différentes démarches, mais également des informations sur le secteur de l’énergie.

Quelques différences tout de même, Comparateur-Energie.be vous propose aussi d’analyser vos factures actuelles ou même des rendez-vous téléphoniques avec leurs experts indépendants.

Côté entreprises, le site est attaché à la société Wikipower, spécialisée dans les achats groupés d’énergie, alors que Monenergie.be dépend lui du groupe média flamand DPG.

Enfin, les deux concurrents n’ont pas les mêmes partenariats avec les différents fournisseurs. Cela vaut donc parfois la peine d’utiliser les deux services et puis de… comparer les tableaux des deux comparateurs, afin de trouver l’offre la moins chère.

Quant aux autres sites, à vos risques et périls, ils n’ont pas été certifié par la Creg.

Sur le même sujet
Plus d'actualité