Codeco Energie: voici ce qui a été décidé

Voici ce qu'a décidé le Comité de Concertation Energie ce mercredi 31 août afin de lutter contre la hausse du prix des énergies en Belgique.

Codeco Energie: voici ce qui a été décidé
Alexander De Croo durant la conférence de presse du Codeco. (@Belga Image)

Le comité de concertation spécial Énergie s’est réuni ce mardi après-midi à Bruxelles afin de prendre des décisions afin de lutter contre la hausse des prix des énergies, ainsi que faire face à une potentielle pénurie d’approvisionnement cet hiver. "Car ces dernières semaines, l’augmentation vertigineuse prix de l’énergie a atteint un niveau intenable", a souligné le Premier ministre Alexander De Croo.

Une conférence de presse s’est tenue à 18h pour dévoiler ce que les ministres ont décidé afin d’agir.

Baisse du prix du gaz au niveau européen

Pour le prix du gaz, c’est à l’Europe et uniquement à l’Europe que ça se passe pour le Gouvernement. La Belgique plaide pour des mesures européennes depuis mars face au prix du gaz et compte continuer d’essayer de convaincre l’ensemble des 27 à ce sujet. Ursula Van Der Leyen a proposé un mécanisme d’urgence, "une excellente idée", selon Alexander De Croo, qui souligne que bloquer les prix est possible puisque ceux-ci sont 2 fois plus bas en Asie et 10 fois plus bas en Amérique.

Mais rien n’a été décidé concernant les prix du gaz en Belgique.

Taxes et tarifs sociaux

Le Codeco Énergie a décidé de prolonger toutes les mesures qui existent déjà jusqu’en mars, à savoir le tarif social, la réduction des accises sur les carburants et de la TVA sur les énergies.

Les ministres vont également rencontrer les partenaires sociaux afin de décider de mesures à prendre pour aider les entreprises afin de rendre leur situation plus tenable.

Solutions financières

Le Codeco a également discuté avec les secteurs banquiers et financiers pour trouver des solutions. Il a notamment été convenu que les ménages dont les factures énergétiques dépassent le montant mensuel de leur emprunt hypothécaire bénéficient d’un report du remboursement, comme pendant les différents confinements.

Les citoyens qui souhaitent investir dans les économies d’énergie devraient également avoir accès à des produits plus intéressants en ce sens.

Réduction de la consommation

Le secteur public va montrer l’exemple en ce qui concerne la diminution de l’utilisation des énergies en baissant la température dans leurs bâtiments et éteignant les lumières entre 19h et 6h. "Cette mission implique tout le monde. Si chaque citoyen économise de l’énergie, les prix baisseront", a déclaré le Premier ministre.

D’après Elio Di Rupo, un arrêt de l’éclairage des autoroutes à certains moments serait également étudié.

Taxation du surprofit

Aujourd’hui, les entreprises du nucléaire qui réalisent d’immenses bénéfices doivent payer une taxe, qui rapporte 800 millions d’euros à la Belgique. Cette taxe sera étendue à d’autres entreprises du secteur de l’énergie. Ces nouvelles recettes serviront à aider au maximum la classe moyenne.

Sur le même sujet
Plus d'actualité