Lidl : retour de flammes à cause d’un slogan très maladroit

En France, l’affiche de la célèbre marque bleu-jaune-rouge fait la polémique. En cause ? Un slogan plus que maladroit. On vous explique.

Lidl
Les magasins Lidl dans la tourmente © Belga Image

" Lancez votre carrière en tant que trainée ", peut-on lire sur les dernières affiches publicitaires de la marque de grande distribution Lidl. Mais non, on a mal lu. C’est " lancez votre carrière en tant que trainee " !

Mais oui, trainee, pour stagiaire en anglais ! La marque a-t-elle simplement voulu s’offrir une petite cure de jouvence ? paraitre " jeune " et " cool " ? Et a donc, pour ce faire, recouru à un anglicisme. Rien à signaler, ici, c’était juste maladroit.

 

Après, on ne va pas se mentir, c’est quand même curieux ce choix de mot " trainee ". Dans l’Hexagone, ce terme est peu usé, trop pointu. On lui préfère son équivalent " intern ", qui s’est plus aisément faufilé dans le langage sur le lieu de travail que " trainee ". Bon, un mauvais choix d’anglicisme, ça peut arriver non ?

Bis repetita

Petite ombre au tableau, la marque n’en est malheureusement pas à son coup d’essai. En 2017, Lidl a été sanctionné par le CSA pour une de ses pubs à caractères sexistes. Une première pour l’organe de contrôle qui suite à la plaintes et après enquêtes, a effectivement conclu que ces spots publicitaires portaient atteintes à l’égalité hommes-femmes.

Diffusés sur RTL-TVI et Bel-RTL, ces spots publicitaires enchainaient les clichés et stéréotypes à la misogynie à peine dissimulée et montraient les " femmes délicieuses " qui " coûtent cher ". Mais heureusement " Si vous voulez toujours vous payer une femme délicieuse, Lidl a pour vous du cola qui va vous laisser assez d’argent pour l’entretenir."

A l’époque, la marque s’était excusée. Mais face à ce nouveau retour de flamme, encore rien n’a été communiqué. Autre fait étrange, de notre côté de la frontière, on a opté pour un slogan bien moins équivoque : " Un traineeship chez Lidl, ça compte ".

Alors on s’interroge, au vu de l’historique de la marque et des polémiques qui se multiplient, sommes-nous vraiment face à une erreur maladroite ? Ou s’agit-il d’un coup de communication rondement mené et bien réfléchi qui vise à faire le buzz ?

Sur le même sujet
Plus d'actualité