Le photovoltaïque est-il encore rentable ?

Le 1er janvier 2024, les Wallons ne bénéficieront plus d'avantages financiers s'ils installent des panneaux photovoltaïques. Sera-t-il toujours intéressant d'investir dans l'énergie solaire ?

Panneaux solaires @BelgaImage
Panneaux solaires @BelgaImage

Il y a quelques mois, il fallait compter 1.200 euros par kilowatt-crête (kWc) installé. Aujourd’hui, à cause de la flambée des prix des matières premières et de la forte demande de panneaux photovoltaïques, on est passé à 1.500 euros. Pourtant, l’investissement reste plus qu’intéressant.

Pour une installation de taille raisonnable, c’est-à-dire 5 kWc, cela vous coûtera 7.500 euros. De quoi produire, en moyenne, 4.500 kWh d’électricité par an. Un tel volume vous coûterait 1.900 euros par an chez un fournisseur. Or, de ces 1.900 euros, il faut retirer 400 euros (le tarif prosumer pris en compte par le fournisseur… jusqu’en 2024). Bref, à l’heure actuelle, votre installation est remboursée en cinq ans et vous bénéficiez autant que vous voulez de l’électricité que vous produisez – la durée de vie d’un panneau étant de vingt ans minimum.

Fin des avantages en 24

Le 1er janvier 2024, les Wallons qui achètent de nouvelles installations après cette date ne bénéficieront plus des 400 euros pris en charge par le fournisseur – comme c’est déjà le cas à Bruxelles. Le compteur ne tournera plus à l’envers. Ce sera à vous de payer les frais de réseau lorsque vous y prélèverez de l’électricité. En clair, vous achèterez de l’électricité à un prix plus élevé que vous ne la vendez à votre fournisseur. Alors, cela vaut-il toujours la peine d’investir dans le photovoltaïque ?

Réponse : oui. Vous rembourserez votre installation en 7 ans plutôt qu’en 5. " Le système sera un peu moins intéressant, commente Philippe Mercier, expert énergie et bâtiments chez Test-Achats, à La Libre. Néanmoins, la rentabilité de l’investissement photovoltaïque ne devrait pas chuter en Wallonie, même après les changements réglementaires ". Lequel prévoit une ruée vers les panneaux photovoltaïques en 2023. Or, les commandes sont déjà pleines…

Compteurs intelligents

De toute façon, en 2031, tout le monde sera logé à la même enseigne, Les prosumers ayant acheté avant 2024 et ceux ayant acheté après. Plus personne ne bénéficiera du compteur qui tourne à l’envers. En prime, tout le monde aura (probablement) des compteurs intelligents qui permettront d’instaurer des tarifs différenciés.

Le but étant aussi de pousser les gens à l’autoconsommation. Soit le contraire de ce qu’on nous pousse à faire aujourd’hui, entre flambée des prix et risques de pénurie. Car la production d’électricité via les panneaux solaires sur le toit de votre maison sera toujours meilleur marché que le prix de l’énergie tel qu’il est aujourd’hui… Et probablement encore plus demain.

Sur le même sujet
Plus d'actualité