Prime chauffage de 100 euros: 775.000 ménages l’attendent encore, que faire si c’est votre cas?

15% des ménages qui y ont droit n'ont pas encore reçu leur chèque énergie de 100 euros, a expliqué le SPF Economie.

prime chauffage chèque énergie 100 euros ménages énergie facture gaz électricité fournisseur inflation prix pouvoir achat Belgique Engie
@BELGAIMAGE

C’était une des mesures annoncées en février pour faire face à la flambée des prix de l’énergie : une prime énergie de 100 euros à déduire de la facture, pour tous les titulaires d’un contrat d’électricité résidentiel. Les fournisseurs avaient prévenu d’emblée que ce chèque mettrait un peu de temps à être versé, vu la charge administrative supplémentaire. Pour beaucoup, cette prime chauffage a été automatiquement octroyée par le fournisseur à l’approche de l’été, au moment de l’envoi d’une facture d’acompte ou de décompte.

Le processus d’automatisation est basé sur un échange de données entre le SPF Economie, les fournisseurs d’électricité et le Registre national. Ce système de croisement de données a permis dans 85% des cas (selon les chiffres du SPF) d’identifier les ménages et de leur verser la prime. Et ce, via une note de crédit du fournisseur, ou directement via un versement de 100 euros sur le compte en banque. Du côté d’Engie, "on parle aujourd’hui d’1,8 millions de clients, on est à 85% de nos clients résidentiels (ayant reçu la prime, ndlr)", détaillait pour la RTBF Olivier Desclée, porte-parole.

Toujours selon les chiffres du SPF Economie, 15% des ménages, soit 775.000 familles, n’ont toujours pas reçu la prime chauffage. La raison ? "Ce n’est que si toutes les données sont correctes à 100% que le transfert se fait automatiquement, précisait à Belga Lien Meurisse, porte-parole du SPF Economie. "Il se peut que le versement ne soit pas automatique par exemple en cas d’absence du numéro de maison dans les données du fournisseur ou un ‘e’ en trop dans un nom".

Date limite, 15 octobre

Même chose s’il y a une erreur dans l’adresse du ménage, ou si le code EAN (European Article Numbering), qui identifie vos compteurs de gaz et d’électricité de façon unique, n’est pas bien rattaché à votre adresse.

Ces 775.000 ménages vont devoir effectuer des démarches s’ils veulent obtenir leur prime. Lesquelles? D’abord, s’assurer une bonne fois pour toute que vous n’avez rien reçu : ni via une facture intermédiaire qui aurait été diminuée de 100 euros, ni via une note de crédit à valoir sur les factures futures, ni via un versement direct sur votre compte en banque.

Si vous n’avez bel et bien rien reçu, vous pouvez vous rendre sur le site du SPF Economie, et vérifier les exceptions qui vous interdiraient d’obtenir la prime (pour une seconde résidence, contrat professionnel, etc.). Si vous y avez droit, deux possibilités : faire une demande en ligne, via cette application, ou remplir un formulaire papier à renvoyer par la poste. Dans les deux cas, ne tardez pas trop : les démarches sont à entreprendre avant le 15 octobre, date à partir de laquelle il ne sera plus possible de réclamer votre prime chauffage.

À noter que ce chèque énergie de 100 euros n’a rien à voir avec le chèque de 225 euros destinés à ceux qui se chauffent au mazout ou au gaz propane.

Sur le même sujet
Plus d'actualité