Inflation: vers une augmentation du prix de votre loyer ?

Avec l'inflation, l'indice santé augmente. Ce qui pourrait se répercuter sur le prix de votre loyer. Explications.

Appartement à louer à Bruxelles

En ce mois de mai, l’inflation a encore augmenté à 8,97%. Un niveau record depuis 1982. Et les augmentations ne sont pas limitées au prix de l’énergie et du pain. Votre loyer pourrait être impacté. Voici de quelle manière.

L’inflation se répercute sur l’indice du prix à la consommation et l’indice santé. L’indice santé? Il sert à calculer, notamment, l’indexation des salaires. Mais aussi des loyers. Il y a un an, l’indice santé était de 110,99. Il est aujourd’hui de 120,25. Soit une augmentation de 8,3%. Ainsi, l’augmentation de l’indice santé pourrait se répercuter sur le coût des loyers.

Les propriétaires pourront en effet décider d’une indexation des loyers sur les contrats passés en mai et entrant en vigueur en juin. Votre loyer de 1000€ passerait dès lors à 1083€ et celui de 800€ à 866€. Ce qui n’est pas rien, surtout si on considère que ce qui pèse le plus sur le budget des ménages est le logement (et son chauffage).

Conditions

Il existe néanmoins des conditions pour l’indexation des loyers. Les voici:

– Pour un contrat écrit entre le propriétaire et le locataire datant d’avant le 28 février 1991, il faut que l’indexation ait été prévue par les deux parties.

– Pour un contrat écrit conclu entre le 28 février 1991 et le 31 mai 1997, l’indexation est autorisée.

– Pour un contrat écrit signé après le 31 mai 1997, l’indexation est autorisée sauf si le contrat l’exclut.

– Si le contrat locatif est oral, l’indexation n’est pas autorisée.

Sur le même sujet
Plus d'actualité