Smartphones d’occasion: les pièges à éviter

Vous voulez changer de smartphone sans débourser une fortune? Le marché de l'occasion reste une bonne alternative, mais attention aux mauvaises surprises.

Smartphones d’occasion: les pièges à éviter
© Belga Image

Après deux ans de pandémie et ses multiples confinement, les smartphones ont, plus que jamais, pris une place de choix dans nos vies quotidiennes. Au point que certains ne parviennent même plus à s’en passer. Mais en ces temps de crise et d’inflation, ils constituent plus encore un luxe que certains ne peuvent s’offrir. D’autant que les problèmes de production des matières premières entraînent eux aussi une hausse des prix de l’électronique, comme le soulignent nos confrères de la Dernière Heure.

Pour faire des économies, ou simplement éviter de casser sa tirelire, certains choisissent donc de se tourner vers le marché de l’occasion. Qui offrent de nombreuses opportunités, mais attention aussi aux mauvaises surprises. A commencer par la seconde main. "Le problème, c’est qu’on ne sait jamais si le téléphone est beaucoup tombé, si les pièces sont d’origine et quel est l’état général de l’appareil", note Aurélien Lombard, patron de Repairo, un magasin de réparation de smartphone, interrogé par nos confrères. Les téléphones de seconde main sont, en effet, vendus normalement, en l’état. Contrairement aux appareils reconditionnés. 

"Un smartphone reconditionné est tout à fait préparé avant d’être revendu. En fonction de son état, on change la batterie, l’écran ou d’autres composants", poursuit le réparateur. "Dans certains cas, l’acheteur a même droit à une garantie d’un an ou deux". Le moindre prix déboursé se paye cependant parfois sur les performances du téléphone. En novembre dernier, une enquête de satisfaction de 60 millions de consommateurs pointe ainsi que les téléphones reconditionnés tombent plus souvent en panne que les neufs. " Quasiment deux fois plus qu’un modèle payé au prix fort" , précise Adrian de San Isidoro, journaliste du magazine de consommation, interrogé par France Info. " 19% des personnes interrogées ont déjà connu une panne avec leur smartphone reconditionné" .

Ces appareils d’occasion peuvent être trouvés en magasin ou vendus entre particuliers. Mais aussi sur des sites comme Swappie ou Back Market. Prudence toutefois: comme l’explique Aurélien Lombard à la Dernière Heure, ces sites regroupent souvent différents vendeurs. "Il y a de très bons vendeurs, mais aussi de moins bons ". Le spécialiste appelle ainsi à bien se renseigner sur ce qui a été fait sur l’appareil mais aussi la garantie. Même du son de cloche du coté d’Adrian de San Isidoro: " Il ne faut pas acheter les yeux fermés (sur le web). Il faut d’abord s’intéresser au marchand et notamment à son service après-vente" . 

Sur le même sujet
Plus d'actualité