Automobile: chacun sa Tesla?

Le constructeur de voitures électriques Tesla a le vent en poupe alors que nombre d'usines automobiles européennes doivent cesser leur production en raison de la guerre en Ukraine.

Tesla
Belga

Les livraisons de Tesla ont augmenté de 68% en un an, passant de 184.800 véhicules électriques au premier trimestre 2021 à 310.048 modèles sur la même période cette année, et ce malgré les difficultés dans la chaîne d’approvisionnement et des fermetures d’entreprises.

La société américaine a précisé samedi avoir écoulé 295.324 Model 3 et Model Y, et 14.724 de ses Model S et Model X. La progression est assez similaire sur le plan de la production avec 305.407 véhicules assemblés au premier trimestre, contre 180.338 sur les trois premiers mois de l’année 2021. Les résultats financiers du premier trimestre seront publiés le 20 avril prochain.

La guerre en Ukraine met le secteur automobile à l’arrêt

Ces bons chiffres arrivent alors que l’industrie automobile subit de plein fouet les conséquences de la guerre en Ukraine. Après la crise du Covid, le conflit russo-ukrainien met en effet le secteur à l’arrêt. La production est ralentie en Europe. Des constructeurs comme Volkswagen doivent suspendre une semaine la production automobile sur leur site phare de Wolfsburg, en Allemagne, par manque d’approvisionnement de la part de fournisseurs ukrainiens.

Toyota, BMW, Mercedes, Volvo, Jaguar ou Ford ont également annoncé cette semaine qu’ils suspendaient leurs opérations (fabrication et livraison) jusqu’à nouvel ordre, citant des problèmes logistiques ou " la situation géopolitique actuelle ". Le géant mondial des camions Daimler Truck a mis fin de son côté à sa collaboration avec le constructeur russe Kamaz, qui fournit également l’armée russe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité