Inflation record: la Belgique est-elle la plus à plaindre en Europe?

Avec une inflation inédite en presque 40 ans, la Belgique fait face à une flambée impressionnante des prix, dans la foulée du reste du continent.

Billets en euros à Stuttgart
Billets en euros à Stuttgart (Allemagne), le 30 mars 2022 @BelgaImage

Depuis mars 1983, jamais le taux d’inflation n’avait été aussi élevé en Belgique. Comme le révèle ce mercredi Statbel, celui-ci est monté en ce mois de mars 2022 à 8,31%. En février, il était de 8,04% et de 7,59% en janvier. En mars 2021, ce chiffre était de… 0,89% (en partie du fait de la crise sanitaire à l’époque). De l’autre côté du Quiévrain, cette flambée de l’inflation fait également peur. Là-bas, elle n’avait plus été aussi haute depuis juillet 2008. Pourtant, on est encore loin des chiffres belges, avec 3,6% pour février 2002. C’est un pourcentage équivalent à ce que la Belgique avait en septembre-octobre 2021, bien avant que la guerre d’Ukraine ne fasse exploser le compteur. Les Belges auraient donc de bonnes raisons de se montrer plus inquiets que leurs voisins. Au niveau du continent européen entier, cette conclusion serait légèrement différente.

La Belgique en 8e place dans l’UE…

En réalité, la France peut s’estimer heureuse. Selon les derniers chiffres en date, il s’agit du pays de l’Union européenne (UE) avec le taux d’inflation le plus bas. En Europe, seule la Suisse est mieux lotie, avec 2,2%. Pour la Belgique, c’est une autre histoire. La moyenne de l’UE était en février de 6,2% et celle de l’OCDE était en janvier de 7,2%. Autrement dit, notre pays est effectivement dans les plus à plaindre.

Maintenant, il y a encore pire que la Belgique en la matière. Sur les 27 États de l’UE, elle s’est classée le mois dernier en huitième place dans le classement des plus hauts taux d’inflation. Les pays qui la surpassaient étaient tous dans l’est du continent: les pays baltes, la Tchéquie, la Slovaquie, la Pologne et la Hongrie. Le pire, c’est en Lituanie, avec 14,2%. Pas étonnant puisque Vilnius dépend entièrement de la Russie pour ses importations de gaz. Les Lituaniens étaient donc en première ligne pour subir le contrecoup de la guerre en Ukraine. Pour trouver encore pire au sein de l’OCDE, il faut se rendre aux frontières de l’Europe, en Turquie. Victime d’une crise économique, Ankara a vu sa monnaie fortement dévaluée et son taux d’inflation bondir: 54,4% en février 2022.

Si on se recentre sur l’Europe de l’Ouest, la Belgique est en effet le pays avec le plus haut taux d’inflation… pour février 2022. Ce mercredi, l’Espagne a révélé son chiffre pour le mois de mars et il s’établit à 9,8%, soit devant nous. Pour l’heure, il est toutefois impossible de savoir quelle serait la nouvelle place de la Belgique à l’échelle de l’UE, de nombreux pays n’ayant pas encore dévoilé leurs propres résultats.

…ou une Belgique en 4e position

Ça, c’était pour le taux d’inflation basé sur l’indice des prix à la consommation (IPC). Le résultat est légèrement différent si on prend l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) autrement dit le calcul établi par Eurostat pour mieux comparer les économies des différents États de l’UE. Ici, des subtilités supplémentaires sont prises en compte et la position de la Belgique dans le classement européen en ressort assez affecté.

Cette fois, la Belgique s’en sort avec un taux d’inflation de 9,5%. Dans l’UE, seuls trois pays ont un pourcentage plus haut: la Tchéquie (10%), l’Estonie (11,6%) et la Lituanie (14%). À plus large échelle, la Turquie a de nouveau le bonnet d’âne (54,4%). À l’autre bout du tableau, les trois pays qui s’en sortent le mieux sont la Suisse (1,9%), la France et Malte (4,2% chacun). Le Portugal, la Finlande, la Suède et l’Islande suivent juste derrière avec chacun 4,4%.

L’énergie flambe quand l’informatique se fait plus abordable

Si la Belgique n’est donc pas forcément le pays avec le plus haut taux d’inflation, elle reste quand même particulièrement concernée. Elle le doit en premier lieu à la hausse du prix du gaz naturel, qui a augmenté de 148,8% par rapport à mars 2021. Dans le classement des produits et services dont le prix a le plus augmenté sur un an, on retrouve ensuite toutes les autres sources d’énergie: les carburants LPG (63,4%), le gasoil de chauffage (62,7%), l’électricité (49,9%), le diesel (36,5%), les hydrocarbures liquéfiés dont propane (27,9%) et l’essence (25,7%).

Pour terminer sur une note positive, le coût de la vie n’augmente pas dans tous les domaines. Certains produits ont même vu leurs prix baisser en Belgique en mars 2022, surtout dans l’informatique. La chute la plus importante concerne les appareils de télévision (-12,2%), suivis des logiciels (-10,6%), les supports d’enregistrement (-8,4%), les smartphones (-7,7%), les autres matériels informatiques de l’information comme les montres connectées (-4,8%), les jouets et consoles de jeu (-3,7%). Enfin, les réfrigérateurs et surgélateurs ont également suivi cette tendance (-3,6%), tout comme le thé (-2%).

Sur le même sujet
Plus d'actualité