Le chèque mazout arrive, oui mais quand?

Le chèque mazout ne se concrétisera pas tout de suite. La question, c'est de savoir combien de temps cela prendra.

Livraison de mazout à Hélécine
Livraison de mazout de chauffage à Hélécine, le 20 janvier 2022 @BelgaImage

Le mardi 15 mars, le gouvernement annonçait en fanfare plusieurs mesures pour contrer la hausse des prix de l’énergie. Parmi celles-ci, le chèque mazout de 200€ a fait grand bruit. Depuis, les fournisseurs de mazout de chauffage sont submergés par la demande, de nombreux particuliers croyant que la mesure est déjà d’application. Mais il n’en est rien. Pour l’instant, ce fameux chèque n’existe qu’à l’état de projet. L’attente est pourtant forte. Plusieurs dates ou échéances sont parues dans les médias pour répondre à ce besoin de savoir quand cela arriverait. Alors qu’est-ce qu’il en est vraiment?

Avant l’été ou pas?

Pour concrétiser cette mesure, le SPF Économie du ministre Pierre-Yves Dermagne (PS) organise notamment des réunions avec la Brafco (la Fédération des négociants en carburants). Cette semaine, c’est le porte-parole de la Brafco, Olivier Neirynck, qui a donné la toute première indication sur l’échéance à laquelle arriverait le chèque mazout. Selon ce qu’il affirme à Sudpresse, "tout est arrangé" et "la validation au kern ne sera plus qu’une formalité". Par conséquent, il faudrait au mois deux mois, au pire trois mois, avant de voir aboutir le processus législatif (discussions sectoriales, Parlement, puis Conseil d’État).

Ce samedi, le quotidien l’Écho se montre moins optimiste. Ici, il est question d’un passage probable au Parlement en juin. Le chèque n’arriverait donc pas avant l’été. Un éclaircissement du ministère de l’Économie pourrait arriver en fin de semaine prochaine pour donner plus d’informations sur ce propos.

Une incertitude ambiante

Nous avons cela dit déjà contacté le cabinet ministériel pour savoir sa position officielle sur ces différents délais annoncés dans les médias. Le ministère rappelle d’abord que des "discussions sont en cours entre le secteur, l’administration et le cabinet du ministre. Cette mesure doit être moulée dans une loi, avec un projet de texte. Le délai sera donc déterminé par le parcours législatif et par les différentes étapes".

Sans démentir les propos d’Olivier Neirynck, le cabinet se veut toutefois plus prudent sur l’assignation d’une date pour l’arrivée du chèque mazout. "Dire s’il faudra deux, trois ou quatre mois, c’est encore un peu compliqué à ce stade, surtout tant que les discussions ne sont pas terminées et vu que ça va être une mesure assez complexe à mettre en œuvre. C’est pourquoi on ne veut pas s’avancer dans un délai comme le fait M. Neirynck".

Une mesure pour toute l’année 2022

En attendant, que doivent faire ceux qui ont besoin de mazout maintenant, et pas dans 2-3-4 mois? Heureusement, la mesure telle qu’elle est prévue aujourd’hui devrait couvrir l’entièreté de l’année 2022. Autrement dit, un ménage qui ferait le plein maintenant pourrait bénéficier ultérieurement des 200€.

Pas question toutefois de voir les livreurs préfinancer la prime en déduisant cette somme. Les autorités prendront cela en charge mais seulement plus tard. D’où l’utilité de garder sa facture bien au chaud, ou de demander un duplicata aux fournisseurs. Pour le reste, pas besoin d’assaillir ces derniers d’appels, du moins tant qu’il n’y a pas d’informations supplémentaires sur les modalités pratiques du chèque.

Sur le même sujet
Plus d'actualité