Voiture électrique: un plein qui peut vous vider les poches

On avance souvent l’avantage économique essentiel de la voiture électrique: son faible coût en carburant. La situation en la matière parfois n’est pas aussi alléchante que promis.

voiture électrique
© Adobe Stock

Sur autoroute, par exemple, en fonction de la marque, des caractéristiques de votre véhicule et de l’opérateur, les tarifs peuvent devenir très salés. Au point d’être moins avantageux que le thermique.” À la recherche du prix d’un plein d’une voiture électrique, on a failli avaler notre stylo. Un plein de diesel moins cher qu’une recharge de batterie? Le site automobile-propre.com propose des tutoriels visant à informer les utilisateurs des différentes facettes de la mobilité verte. Essais de voitures, témoignages de conducteurs, comparatifs, les meilleures voitures électriques capables de tracter une caravane… La vidéo consacrée aux prix de la recharge a immédiatement déclenché notre méfiance. S’agissait-il d’un faux site financé par une compagnie pétrolière? Non. Vérifications ­faites, il s’agit bien d’une entreprise authentique et transparente. Certes française, mais recoupant des réalités belges. On y trouve de la publicité pour des opérateurs d’énergie propre, des fabricants de ­bornes, tout un environnement économique axé sur l’automobile verte. Il est donc probable que, dans certaines conditions, il soit plus cher de faire son plein en électrique qu’en diesel. Objectivons.

Comme une voiture à moteur thermique, une voiture électrique consomme du carburant. Comme pour les véhicules classiques, cette consommation varie selon la puissance des véhicules et le type de conduite adoptée. Un VW ID.3 de 145 chevaux consomme, selon le constructeur, 14 kWh aux 100 km en mode “autonomie combinée”. Notons en passant que la voiture électrique consomme moins en mode urbain qu’en mode autoroute, contrairement à la voiture thermique. Une Tesla X, actuellement environ 18 kWh en théorie. Mais sur un modèle plus ancien et dans la pratique, selon notre témoin Thibaut, on tournerait aux alentours des 40 kWh aux 100 km. La façon la plus économique de faire son “plein électrique” est de le faire chez soi en utilisant le courant fourni par le compteur électrique de la maison. On pourra objecter que certaines grandes surfaces (Lidl…) proposent des bornes de recharge gratuites, il paraît toutefois réaliste de considérer que cette gratuité a un coût: par exemple le fait de faire ses achats dans ladite grande surface. Même si l’enseigne citée n’impose pas une obligation d’achat pour bénéficier de ses largesses.

Prix soldé en théorie, prix salé en pratique

Faite à domicile, une recharge coûtera donc le prix de l’électricité. Selon une étude de la CREG, la Commission de régulation de l’électricité et du gaz, le prix actuel moyen du kWh pour la moyenne des foyers belges est de 29 centimes d’euro. Aux 100 km, cela revient à 4 euros pour l’ID.3 et 5,22 euros pour la Tesla X. Alléchant, quand on compare aux pompes à essence. Même si le prix mentionné par la Creg est monté de 25 % par rapport à 2020, nos calculs montrent que le plein électrique reste bien plus avantageux que le plein de dérivés de pétrole qui revient à 10 euros pour 100 km (lui aussi d’ailleurs en hausse de 25 % par rapport à 2020). Deux à trois fois moins cher. En théorie…

voiture électrique

© Unsplash

La pratique – si l’on se réfère aux deux années d’utilisation de Thibaut et si l’on rapporte ses consommations effectives au tarif actuel de l’énergie ­électrique – peut raconter une tout autre histoire. Avec 250 km effectués pour un plein, on monte à 12 euros les 100 km. C’est-à-dire à un prix de revient plus important que le carburant classique. Et encore, on parle du mode de chargement le plus économique. Celui effectué à domicile. Maintenant, tentons une sortie sur la voie publique. Si l’on se réfère à Charge.Brussels, “premier réseau universel de ­bornes de chargement dans la Région de ­Bruxelles-Capitale”, la Région belge à la pointe de l’interdiction du thermique, on obtient deux tarifs: 0,36 €/kWh et 0,43 €/kWh. Appliqués à nos exemples, les 100 km en ID.3 devraient coûter ­théoriquement, selon les données constructeurs, de 5 à 6 euros. En Tesla X, de 6,50 à 7,70 euros. Or, ces 100 km pourraient, en pratique, coûter de 14,40 à 17,20 euros, selon qu’on roule sur autoroute, avec le chauffage et la radio allumés, et qu’on dépasse les 90 km/h…

Une belle pente vers le haut

Nous affichons les prix sur notre site. Vous rentrez le type de carburant que vous souhaitez acheter, une localisation et s’afficheront toutes les stations autour de vous avec les prix du carburant voulu”, explique Aude ­Fischer. Elle est la porte-parole de Carbu.com, une entreprise axée sur le “data business” qui revend des informations notamment aux applications d’assistance à la conduite – mais qui délivre une information fiable et gratuite aux ­consommateurs. Carbu.com existe depuis plus de quinze ans et, sur cette période, atteste d’une ­augmentation globale des carburants classiques – en euros constants – de plus de 25 %. De même, le site montre une plus grande sensibilité aux prix dans le grand public: la fréquentation augmente de plus en plus à mesure des augmentations. Les gens cherchent davantage à payer moins cher leur plein.

“Pour l’électrique, il n’y a pas d’unification des prix et pas de prix maximum officiel comme c’est le cas pour les carburants classiques. D’autres facteurs sont également à prendre en ligne de compte, telle la vitesse de charge, par exemple. Et les prises et les ­bornes ne sont pas toutes compatibles. Le marché est donc très complexe à monitorer concernant les prix et c’est la raison pour laquelle nous ne faisons pas encore de comparatif, mais renseignons juste les points de chargement.” Le site propose, sur la base de l’énorme historique dont il dispose, une fonction prédictive. Annonçant de futures variations de prix de carburant. L’horizon “à deux ans” est assez éloquent. On y voit une courbe vers le haut, bien pentue…

Retrouvez notre dossier de la semaine La voiture, produit de luxe?

Sur le même sujet
Plus d'actualité