Une consigne numérique pour les canettes et les bouteilles en plastique en Flandre : où en est-on en Wallonie et à Bruxelles?

En Flandre, une consigne sur les canettes et les bouteilles en plastique sera introduite en 2025.

A quand une consigne sur les canettes en Wallonie et à Bruxelles?
Bientôt consignées ? @Belga Image

En 2018, la Flandre imposait un objectif au secteur des boissons : d'ici la fin 2023, la quantité de déchets doit avoir diminué de 20% par rapport à son niveau de 2015. Selon les chiffres les plus récents de l'office flamand des déchets OVAM, la diminution actuellement observée atteint seulement 11%.

La région nord de notre pays a l'ambition d'introduire une consigne sur les emballages de boissons - bouteilles et canettes - en 2025. Cette consigne, numérique, s'appuierait sur un code QR sur l'emballage, que le consommateur devrait scanner, et un autre sur la poubelle ou le lieu de récolte où le même consommateur déposerait son "déchet", pour récupérer le montant de la consigne payé à l'achat.

La Flandre compte bien sur l'introduction en 2025 d'une consigne sur les bouteilles en plastique de boissons, même si le projet pilote de consigne numérique n'était pas concluant, a expliqué en commission du parlement flamand la ministre de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA). Autrement dit, si la consigne numérique s'avère trop compliquée à mettre en œuvre, la préférence de la Flandre s'orientera vers un système "classique" (non numérique).

A lire aussi : Belgique : pourquoi nos villes sont-elles sales ?

Et dans les autres régions ?

Et en Wallonie et à Bruxelles où en est-on ? Dans ces deux régions, on tergiverse encore sur la meilleure solution à adopter. En Wallonie, une étude de faisabilité vient d’être lancée, comme l’indique la ministre de l’Environnement Céline Tellier, à Sudinfo : « On étudie tous les scénarios possibles : une consigne numérique, une consigne classique, ou un scénario hybride avec le meilleur des deux formules ».

Un rapport contenant les avis favorables et défavorables aux différents systèmes est attendu pour le mois de mars. L’étude tient compte de l’échec du projet pilote qui s’était déroulé dans 24 communes wallonnes en 2018. En effet, le montant de 5 cents proposé pour chaque cannette ramenée et la lourdeur de la procédure pour récupérer cet argent en avait découragé plus d’un.

Inquiétudes sur la consigne numérique

Tout le monde n'est pas convaincu de la faisabilité du système, et plusieurs élus flamands ont insisté pour qu'un plan B soit prêt, le cas échéant, pour la fin de l'année, au cas où les projets pilotes ne sont pas concluants.

Le secteur lui-même, y compris Fost Plus, gestionnaire du tri et recyclage des déchets d'emballage ménager, pousse cette solution. Mais elle engendre également des inquiétudes, comme l'a pointé Mieke Schauvliege (Groen), qui se préoccupe par exemple du respect de la vie privée des usagers.

Autre crainte: il s'agirait d'une percée en terrain inconnu, car le système n'est pas encore opérationnel ailleurs, comme l'a souligné Steve Vandenberghe (Vooruit). Jos D'Haese (PTB) s'est quant à lui demandé comment aurait lieu la collecte dans l'espace public.

A lire aussi : Les bouteilles en plastiques et les canettes bientôt consignées?

Sur le même sujet
Plus d'actualité