La Belgique élue «championne de l’innovation» au CES de Las Vegas

La Belgique s'est vue remettre jeudi matin un prix de l'innovation au salon de l'électronique Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas.

La Belgique élue «championne de l’innovation» au CES de Las Vegas
Le CES 2023, à Las Vegas. (@Belga Image)

La Belgique s'est vue remettre jeudi matin un prix de l'innovation de la part de la Consumer Technology Association américaine, qui organise le salon de l'électronique Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas. Le consul général de la Belgique en poste à Los Angeles a fait le déplacement dans le Nevada pour recevoir cette distinction.

La Belgique est représentée depuis 2018 par l'Agence wallonne aux exportations et aux investissements étrangers (Awex) au principal salon technologique au monde. Elle a été distinguée sur scène lors de la séance inaugurale du CES, devant une salle comble, tout comme 11 autres pays et l'Union européenne, qui ont également reçu un Innovation Champions Award.

«C'est un plaisir d'honorer la Belgique en tant que championne de l'innovation», a commenté Gary Shapiro, le CEO de la CTA, l'association professionnelle représentant l'industrie américaine des technologies grand public, qui pèse 505 milliards de dollars. «La Belgique a adopté des politiques qui libèrent l'innovation et donnent du pouvoir aux entrepreneurs qui créent des technologies qui améliorent la vie de millions de personnes», a-t-il relevé, avant de se rendre quelques minutes plus tard sur un des stands de l'Awex afin de l'inaugurer.

La distinction octroyée jeudi s'appuie sur plusieurs critères objectifs, dont l'accueil réservé par les autorités aux technologies et aux modèles commerciaux disruptifs, comme l'économie du partage et les véhicules à conduite autonome. La convivialité du système fiscal, la protection de l'environnement et des facteurs importants comme la vitesse et le coût du haut débit ont également été pris en compte. La diversité, le rapport entre les femmes et les hommes sur le lieu de travail dans les principales catégories démographiques d'âge, les immigrants en tant que part de la population nationale, et la liberté de pensée et d'expression ont également influencé l'octroi de ce prix.

Comme le souligne l'Awex, présente avec 15 PME et start-ups à Las Vegas, les startups et scale-ups belges ont levé deux milliards d'euros de capitaux frais en 2022, citant des chiffres de finance&invest.brussels, «dans un contexte macroéconomique difficile et incertain».

Gunther Sleeuwagen, consul général à Los Angeles, s'est réjoui de recevoir le prix au nom de la Belgique, se disant «très fier». «C'est une merveilleuse occasion de reconnaître l'innovation technologique «made in Belgium» qui combine ses ressources et sa pensée créative pour trouver des solutions à certaines des questions et des problèmes qui préoccupent le plus les gens aux États-Unis et dans le monde entier».

«Quand on examine les autres pays qui ont reçu ce prix jeudi, il n'est pas étonnant d'y retrouver la Belgique», a ensuite confié le consul général à l'agence Belga. Les pays européens attachent en effet beaucoup d'importance à l'innovation technologique, mais aussi aux aspects légaux et fiscaux qui l'accompagnent, a-t-il pointé.

«La Belgique est un pays du digital, où tout le monde se rend compte qu'il faut continuer de faire des efforts en la matière. Ce prix permet de reconnaître l'importance de cette digitalisation en cours», analyse encore Gunther Sleeuwagen.

En tant qu'autorité fédérale, le consul général s'est félicité de la visibilité de la Belgique, via la Wallonie, au CES. «Nous sommes très contents de pouvoir accueillir des entreprises belges, qui plus est toujours motivées, du côté Ouest des Etats-Unis, alors que la mission économique princière de l'an dernier s'était attardée, elle, sur la côte Est.»

Gunther Sleeuwagen a, enfin, tenu à souligner que le CES n'est pas la seule plateforme de communication pour les différentes Régions du pays, interrogé sur l'absence de la Flandre et de Bruxelles à Las Vegas alors que la Wallonie y est fidèle depuis 2018. L'Awex a fait le choix de se rendre sur ce salon global et général et aux thèmes très divers et variés, alors que les deux autres Régions optent plutôt pour des salons plus petits et aux thèmes plus précis, a-t-il dit en substance.

Plusieurs entreprises belges, dont des flamandes, ont par ailleurs fait le choix de venir de manière indépendante au CES, a-t-il rappelé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité