Belfius: les données personnelles de 300.000 clients piratées et mises en vente

Les données concernées ne contiennent pas de renseignements financiers mais toutes les coordonnées des clients.

Agence Belfius
Agence Belfius ©Belga

Les données personnelles de 300.000 clients de la banque Belfius ont été mises en vente par un pirate informatique sur internet, selon une information publiée lundi par le média belge DataNews. L'adresse et le numéro de téléphone de certains clients sont notamment visibles. Belfius a indiqué à Belga ne pas avoir connaissance d'un problème de sécurité ou d'une fuite de données.

Selon DataNews, un pirate informatique vend actuellement les données de 800.000 clients d'une banque espagnole et de 300.000 clients d'une banque belge, identifiée comme étant Belfius sur base d'informations publiées par le hacker.

Pas de détails financiers

Les données personnelles comprennent l'identité, l'adresse, le numéro de téléphone, la date de naissance, le numéro de compte et l'IBAN des clients. Toutefois, les données de l'échantillon contiennent plusieurs doubles enregistrements, de sorte que le nombre réel de clients affectés peut être légèrement inférieur. La liste ne comprend toutefois pas de détails financiers tels que l'état des comptes ou les transactions effectuées, selon DataNews.

L'auteur a affirmé que les données provenaient de centres d'appel et qu'elles n'avaient jamais été diffusées cette année, sans préciser s'il s'agissait de centres d'appel de Belfius ou extérieurs à la banque.

Ceux qui achèteraient les données auraient ainsi l'opportunité de se faire passer pour la banque et d'escroquer les victimes de ces fuites par le biais de mails de hameçonnage ou par téléphone. Ils pourraient également se faire passer pour l'une des victimes afin de commettre d'autres fraudes à l'identité.

La porte-parole de Belfius, Ulrike Pommée, a phameçrécisé à Belga que la banque n'était pas au courant d'une fuite de données. "Il n'y a pas d'indication d'un problème de sécurité ou d'une fuite de données", a-t-elle précisé. «Nous allons analyser la situation en détail.»

À lire aussi: Votre numéro est-il concerné par la fuite de données WhatsApp? Voici ce que vous risquez

Sur le même sujet
Plus d'actualité