"Climat de terreur" aux Musées des Beaux-Arts: le dossier est pris en main, assure Thomas Dermine

Une lettre dénonçant la «mauvaise gestion» des MRBAB et ses conditions de travail a été envoyée aux autorités gouvernementales.

Michel Draguet
Michel Draguet, directeur général des Musées royaux des beaux-arts de Belgique, le 18 septembre 2014 à Bruxelles ©BelgaImage

Le président du comité de direction du Service public de la politique scientifique BELSPO, Arnaud Vajda, a pris en main le problème du climat qui règne aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) dès réception du courrier du personnel, a assuré vendredi le secrétaire d'Etat à la politique scientifique, Thomas Dermine, dans un communiqué. Une réunion est prévue dès lundi.

Des employés des MRBAB ont dénoncé, dans une lettre ouverte, la politique du directeur Michel Draguet, rapporte vendredi le quotidien De Standaard. Ils entreprennent cette démarche alors qu'une décision doit être prise concernant un quatrième mandat du directeur. La lettre ouverte fait référence à une "mauvaise gestion" du musée. Les signataires déplorent qu'une partie de la collection permanente soit encore cachée dans les réserves et dénoncent le manque "d'une vision claire". Ils dénoncent également des menaces, intimidations et harcèlements réguliers. Les conditions de travail sont qualifiées d'"épouvantables" et les signataires estiment que la direction ne coordonne pas assez les projets dont elle a pourtant la charge. Des programmes et des objectifs irréalistes seraient également imposés.

Le Comité de concertation de base, soit l'organe de concertation sociale dans les institutions publiques, a été convoqué lundi. Le Service externe de prévention et protection au travail (Empreva) y participera.

A lire aussi : Musées royaux des Beaux-Arts: des employés dénoncent un "climat de terreur"

"Le bien-être des membres du personnel est primordial. J'ai indiqué au président du Comité de direction qu'il pouvait compter sur mon plein soutien dans les actions à mener pour assurer le bien-être des travailleurs", a indiqué M. Dermine.

Le mandat du directeur général des MRBAB, renouvelé le 1er mai 2017 par le gouvernement précédent, vient à échéance le 30 avril 2023 et sera évalué conformément à un arrêté royal du 29 octobre 2001.

Sur le même sujet
Plus d'actualité