La police veut utiliser l'argent de la drogue pour lutter contre la mafia

Utiliser l'agent de la drogue pour financer la lutte contre les mafias ? C'est l'idée qu'a la police fédérale.

Saisie
Belgaimage

La police fédérale veut utiliser les profits frauduleux issus du trafic de drogue pour financer ses propres opérations de lutte contre la criminalité liée aux stupéfiants. Un fonds spécifique sera créé à cet effet, selon la version préliminaire du Plan national anti-drogue, rapporté jeudi par la Gazet van Antwerpen et Het Nieuwsblad.

Mise sur pied d'un Plan national antidrogue

Parmi les autres points forts du plan, figurent également le déploiement de pirates informatiques contre les groupes criminels, l'accès aux données fiscales et la mise en place de "coordinateurs antidrogue" au sein des arrondissements judiciaires.

La police fédérale a rédigé le Plan national antidrogue à la demande du gouvernement Vivaldi. En raison de désaccords au sein de la police, celui-ci n'a pas encore été rendu public. Les zones de police locales estiment que le plan ne tient pas suffisamment compte des problèmes locaux spécifiques. Le plan ne contient par exemple qu'un petit paragraphe sur les violences liées au milieu de la drogue à Anvers.  La porte-parole de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a souligné que le plan n'était pas encore finalisé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité