Paul Magnette appelle à la démission du bureau du Parlement wallon

Le président du PS Paul Magnette réclame la démission du bureau du Parlement wallon, y compris de son président Jean-Claude Marcourt (PS).

Magnette à propos du Codeco
Paul Magnette. (@Belga Image)

"Puisque le contrôle du greffier n'a pas été effectué et que c'est ce qui a causé tous les débordements qu'on a connus, le bureau qui était censé exercer ce contrôle pourrait effectivement démissionner collectivement", a déclaré le socialiste, interrogé une nouvelle fois par la RTBF.

Le carolo suggère de le remplacer "par un nouveau bureau ouvert à l'opposition et qui rétablirait des règles extrêmement strictes pour le contrôle des dépenses et qu'on évite des problèmes comme ceux-là à l'avenir". Outre Jean-Claude Marcourt (PS), les membres du bureau sont Jacqueline Galant (MR), Manu Disabato (Ecolo), Sophie Pécriaux (PS) et Sybille de Coster-Bauchau (MR).

Jeudi, Paul Magnette avait considéré que M. Marcourt n'avait commis "aucune faute personnelle". "L'ignorance ici n'est pas une faute". En revanche, le greffier mis en cause "a abusé de la confiance donnée" en s'octroyant des avantages "tout à fait inacceptables". "On a fait trop confiance à un homme qui donnait toute l'apparence de la rigueur", avait-il déclaré sur le plateau de Jeudi en prime.

Sur le même sujet
Plus d'actualité