Bpost, en plein rush de fin d'année, se sépare de son CEO Dirk Tirez

Le conseil d'administration de Bpost et le CEO de l'entreprise, Dirk Tirez, ont décidé d'un commun accord de mettre un terme à leur collaboration, a annoncé vendredi Bpost, dont le cours de l'action avait été suspendu quelques heures auparavant sur Euronext Bruxelles.

Bpost, en plein rush de fin d'année, se sépare de son CEO Dirk Tirez
Belga

Le départ de Dirk Tirez, qui intervient en plein pic d'activités pour l'entreprise postale et de logistique, est lié à un examen de conformité, toujours en cours, portant sur l'appel d'offres public lié à la concession relative à la distribution de journaux en Belgique.

Mais cet examen a d'ores et déjà "révélé un non-respect des politiques de la société, ainsi que des indications de non-conformité aux lois applicables", a annoncé Bpost dans un communiqué. "L'examen a été élargi à la concession actuelle pour la distribution de journaux et de périodiques en Belgique, car a il a également révélé des éléments pouvant indiquer des violations potentielles des politiques de la société et des lois applicables", ajoute l'entreprise, précisant que Dirk Tirez "contribuera à l'enquête en cours."

La collaboration avec deux autres membres du personnel de Bpost, dont le nom n'est pas cité, a également pris fin.

Gravité de la situation

"Nous mesurons la gravité de la situation et nous sommes bien conscients que la confiance de nos clients et de nos employés peut être affectée par ces révélations, mais c'est précisément pour défendre les valeurs chères à Bpost et à ses collaborateurs que nous sommes absolument déterminés à aller au fond des choses", affirme pour sa part la présidente du conseil d'administration, Audrey Hanard.

"Notre principal objectif reste d'assurer la continuité des services. (... ) Les équipes opérationnelles travaillent d'arrache-pied pendant cette période la plus cruciale de l'année: le pic de fin d'année, et je peux vous assurer que, sur le plan opérationnel, tout se passe bien dans les trois unités opérationnelles", ajoute la présidente d'une entreprise comptant 27.000 collaborateurs rien qu'en Belgique.

Examen de conformité

Bpost va lancer la recherche d'un nouveau CEO. En attendant, Philippe Dartienne, aux manettes de l'entreprise depuis un mois, demeure CEO ad interim. Bpost avait annoncé en octobre avoir réalisé un "examen de conformité" concernant sa concession pour la distribution des journaux. Dirk Tirez avait alors fait un pas de côté, le temps qu'un audit éclaircisse l'affaire.

Dirk Tirez n'était à la tête de Bpost que depuis juillet 2021. Le quinquagénaire avait intégré l'entreprise en 2003 en tant que directeur du département juridique. Il avait lui-même succédé au CEO Jean-Paul Van Avermaet, licencié en mars 2021 dans le cadre d'une affaire présumée d'entente illégale sur les prix liée à l'époque où il dirigeait l'entreprise de gardiennage G4S.

Sur le même sujet
Plus d'actualité