Grève sur le rail : quelles conséquences sur les routes ?

En raison de la grève sur le rail ce mardi 29 novembre, Bruxelles Mobilité constate un peu plus de circulation sur le ring de la capitale.

grève sur le rail
© BelgaImage

Le trafic ferroviaire est fortement perturbé par une grève mardi, la SNCB estimant qu'un train sur quatre environ devrait circuler sur l'ensemble de la journée. Les grèves dans les transports ont souvent des conséquences sur le réseau routier, qui devient plus encombré qu'à la normale ou, au contraire, est déserté, les navetteurs décidant de travailler depuis chez eux. Ce mardi matin, le ring de Bruxelles semble un peu plus encombré qu'à l'accoutumée, selon Bruxelles Mobilité, tandis que le centre flamand du trafic observait, lui, une heure de pointe matinale "dense".

"Il y a beaucoup de problèmes de circulation sur le ring. En ville, c'est plus calme", signale Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. "En ville, ce n'est pas non plus le calme plat, comme l'on peut le vivre parfois lors de jours de grève, c'est plutôt un mardi matin classique", ajoute-t-elle.

À lire aussi : Grève sur le rail ce mardi 29 novembre : ce qui est reproché à la SNCB

Et ailleurs dans le pays ?

Du côté du réseau routier wallon, le centre Perex indique ne pas constater davantage d'embouteillages que d'habitude. Au nord du pays, l'heure de pointe matinale a été plus encombrée, avec un total de 266 kilomètres de bouchons cumulés sur les routes principales de Flandre vers 08h00, selon le centre flamand du trafic (Vlaams Verkeerscentrum). Le nombre d'incidents reste, lui, limité.

Selon le Vlaams Verkeerscentrum, l'encombrement des routes est dû au fait que la grève sur le rail s'étale sur trois jours, ce qui rend plus difficile la recherche de solutions alternatives pour se déplacer. Davantage de personnes auraient dès lors fait le choix de prendre leur voiture. Le brouillard qui s'est installé mardi matin et est plus accru en Flandre pourrait aussi jouer un rôle.

Le centre flamand pointe également que la matinée du mardi est habituellement chargée sur les routes, moins de personnes choisissant de télétravailler ou de prendre congé ce jour-là.

Sur le même sujet
Plus d'actualité