Salaires : une prime jusqu’à 750 euros pour les employés des entreprises bénéficiaires

Dans l’épineux dossier des négociations salariales, le gouvernement s'est entendu sur une proposition de conciliation.

De Croo sur les négociations salariales
© BelgaImage

Le conseil des ministres restreint s'est entendu lundi sur une proposition de conciliation permettant de sauver les négociations salariales entre les syndicats et les employeurs, annonce le cabinet du Premier ministre Alexander De Croo. Une partie de l'enveloppe bien-être sera utilisée pour augmenter le salaire minimum.

Cette dernière sera versée à 100 %. Normalement, cet argent est consacré à diverses allocations, mais cette fois, une petite partie sera réservée aux travailleurs. Les allocations de chômage les plus basses augmenteront de 1,3 %, ce qui est inférieur au maximum de 3,5 %. L'argent ainsi dégagé servira à augmenter le salaire minimum afin d'éviter au maximum les pièges à l'emploi. Une première, selon le cabinet du Premier ministre.

À lire aussi : Indexation des salaires : de combien vont réellement augmenter vos revenus nets ?

Comme prévu, la norme salariale sera nulle durant les deux prochaines années, quel que soit l'indice. Les entreprises qui s'en sortent bien pourront accorder une prime allant jusqu'à 500 euros à leurs salariés, à condition qu'un accord sectoriel soit conclu à cet effet. Une clause échappatoire est également prévue pour les entreprises qui ne disposent pas de ces moyens financiers. Enfin, les entreprises aux bénéfices exceptionnellement élevés pourront octroyer jusqu'à 750 euros à leurs travailleurs.

Sur le même sujet
Plus d'actualité