Coupe du monde 2022: émeutes dans Bruxelles suite à la défaite de la Belgique

Les forces de l'ordre ont dû intervenir et les transports en commun ont été perturbés. Le bourgmestre a lui aussi réagi.

Émeutes suite à Belgique-Maroc
Émeutes dans le centre de Bruxelles suite au match Belgique-Maroc à la Coupe du monde, le 27 novembre 2022 ©BelgaImage

Des émeutes ont éclaté dans le centre de Bruxelles, dimanche en fin d'après-midi, après la victoire du Maroc contre la Belgique dans le cadre de la Coupe du monde de football au Qatar.

Le bourgmestre «condamne avec la plus grande fermeté»

Une centaine de policiers, munis de canons à eau, ont dû intervenir contre des supporters qui ont détruit du mobilier urbain et ont lancé des projectiles en direction de la police. La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a demandé, via Twitter, à toute personne d'éviter le secteur du boulevard du Midi et des rues adjacentes.

En parallèle de ces incidents, la Stib a annoncé que le trafic était interrompu sur les lignes de bus 33 et 48 passant par le centre de la capitale. Une décision prise «sur ordre de police». Le bourgmestre Philippe Close a lui aussi réagi à ces émeutes. «Je condamne avec la plus grande fermeté les incidents de cet après-midi. La police est déjà intervenue fermement. Je déconseille donc aux supporters de venir dans le centre-ville. La police engage tous ses moyens pour maintenir l’ordre public. J’ai donné ordre à la police de procéder à des arrestations administratives des fauteurs de troubles», écrit-il sur Twitter.

Sur le même sujet
Plus d'actualité