Crise de l’énergie : du changement dans l’éclairage des nationales wallonnes

L'éclairage LED sera réduit à 30% sur les nationales wallonnes dès la mi-décembre.

© Unsplash

A partir de la mi-décembre, l’éclairage LED sur les nationales wallonnes verra son intensité réduite à 30% entre 22h00 et 5h00 afin de réduire la consommation énergétique des pouvoirs publics régionaux sur fond de crise des prix de l’énergie. La mesure, qui sera évaluée fin mars, a été validée ce vendredi par le conseil d’administration de la Sofico, la société wallonne de financement complémentaire des infrastructures.

Concrètement, l’éclairage restera activé à 100% en début de soirée et en début de journée afin de couvrir les heures de pointe. Seuls les équipements convertis en LED verront leur intensité diminuer, soit à ce jour 50.000 points lumineux au total sur 72.000. Les 22.000 autres points resteront activés à 100% dans l’attente de leur conversion au LED.

Plus de 620.000 euros d’économie par an

Parallèlement, le conseil d’administration de la Sofico a également approuvé une mesure supplémentaire concernant les échangeurs – entrées et sorties – d’autoroutes : ceux déjà convertis en LED verront eux aussi leur intensité de base diminuée à 30% de 22h00 à 5h00 du matin (contre 70% actuellement entre 22h00 et minuit et 50% entre minuit et 5h00). Le principe d’une augmentation d’intensité restera en vigueur à l’approche d’un véhicule.

À lire aussi : Wallonie: la carte des communes qui ont éteint leur éclairage public à partir de ce 1er novembre

Au total, les mesures portant sur les nationales de Wallonie permettront des économies de plus de 620.000 euros par an, auxquelles s’ajoutent celles réalisées grâce à l’extinction de l’éclairage en berme centrale des autoroutes effective depuis le 21 septembre dernier. " Grâce à ces initiatives, l’économie globale sur le parc wallon des autoroutes et nationales se chiffrera à près de un million d’euros par an ", détaille la Sofico.

Sur le même sujet
Plus d'actualité