Lucky, le chien de confidence viendra soutenir les victimes lors du procès des attentats de Bruxelles

C’est une recrue quelque peu particulière qui a rejoint les rangs de la zone de police de Bruxelles. Lucky, un golden retriever, y remplit le rôle de chien de confidence. Il sera d’ailleurs présent lors du procès des attentats de Bruxelles.

Lucky, chien de la police bruxelloise
©Police de Bruxelles

Il a rejoint la police en aout dernier, Lucky y remplit depuis le rôle de chien de confidence. Dans son bureau décidément pas comme les autres, où il est encadré par Emy Maerens, jouets en tout genre sont éparpillés.

Et dans ce bureau unique en son genre, Lucky y exerce la fonction de chien de confidence. C’est-à-dire qu’il est présent lors de l’audition de victimes ayant subi des épisodes traumatiques ou autre. Sa présence ainsi que son attitude incite les gens à le caresser ou à s’en approcher. Fort d’une formation dans ce sens, Lucky parvient réellement à les apaiser. " Oui, il absorbe vraiment les émotions des gens. ", confirme Emy Maerens, à nos confrères de la RTBF. " On dirait qu’il ne fait rien, mais aller vers les gens, rester près d’eux, cela les apaise vraiment. Rien que le fait de le toucher et de le voir si calme, cela suffit. "

Une véritable éponge

Lucky ne travaille pas tout le temps. Sa présence n’est requise que lors d’auditions de personnes ayant vécus un épisode traumatique. Et à chaque fois, cela fonctionne. La victime au contact de Lucky est plus détendue et arrive dès lors à raconter son histoire bien plus facilement. Et comme une éponge, Lucky semble absorber les émotions des gens.

" Je vois la différence les jours où il n’y a pas d’audition. ", explique Emy Maerens. " Il est beaucoup plus actif au bureau, vient apporter ses jouets, etc. Mais quand il y a une audition, après on retourne au bureau et là il se couche et il dort. Donc je pense que lui, effectivement, dans ces moments-là, il emmagasine beaucoup. "

Présent pour le procès des attentats de Bruxelles

Mais Lucky ne reste pas confiné à son bureau. Il sera présent lors du procès des attentats de Bruxelles afin d’apporter un soutien émotionnel aux victimes. C’était déjà le cas lors des audiences préliminaires qui ont eu lieu en septembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lucky (@lucky_polbru)

Dans ce post Instagram on peut voir Sara Margoum, aux coté de Lucky. Elle est l’une des victimes de l’attentat à la station de métro Maelbeek : " Quand les accusés sont entrés, là j’ai craqué et je pouvais plus me tenir. Et Lucky était devant moi et je l’ai caressé. C’était la première fois que je sens un… comment je peux vous dire? Un apaisement, mais franchement, qui vient du cœur! ", déclare-t-elle avec un sourire ému dans les colones de la RTBF

A lire aussi: Le procès des attentats de Bruxelles officiellement reporté à une date ultérieure

Le procès des attentats démarrera le 30 novembre avec le tirage au sort des jurés et les audiences, elles, commenceront le 5 décembre. Lucky y sera.

Sur le même sujet
Plus d'actualité