L’Open Vld reproche au MR une attitude parfois " copiée-collée du Vlaams Belang ": " Ce n’est plus acceptable "

Egbert Lachaert a reproché aux libéraux francophones de parfois adopter une attitude "copiée-collée" du Vlaams Belang. "Je veux que ça s'arrête, ce n'est plus acceptable", dit-il.

Lachaert reproche au MR une attitude parfois
Georges-Louis Bouchez © Belga Image

Nombreux sont les médias qui ont interprété le remplacement d’Eva De Bleeker (Open Vld) par l’élue MR Alexia Bertrand au poste de secrétaire d’État au Budget comme un coup dans le dos porté au parti libéral francophone. S’exprimant dimanche sur le plateau de " C’est pas tous les jours dimanche " sur RTL-TVi, le président de l’Open Vld Egbert Lachaert a reconnu des tensions ces derniers mois entre libéraux francophones et flamands, " surtout au sein du parlement fédéral ".

Egbert Lachaert évoque une " attaque personnelle " récente de Marie-Christine Marghem, députée MR, envers le Premier ministre Open Vld Alexander De Croo sur le dossier du nucléaire, ainsi qu’un autre épisode à la Chambre qui semble l’avoir marqué: après le décès d’un policier attaqué au couteau à Schaerbeek par un homme fiché comme radicalisé, le ministre Open Vld de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a été passé au grill lundi dernier en commission Justice. " Notre ministre n’était pas dans une position facile. C’est un dossier très délicat, il ne faut pas jouer ça populiste. Et là je vois quelques députés qui l’attaquent d’une manière qui est presque un copié-collé du Vlaams Belang" , accuse Egbert Lachaert, visant les libéraux francophones. " Je veux que ça s’arrête, ce n’est plus acceptable" .

Des tensions qui " font mal au coeur "

Pour autant, l’organisation du " transfert " d’Alexia Bertrand, qui rejoint l’Open Vld pour entrer au gouvernement, ne découlait pas d’un esprit de revanche, selon les explications d’Egbert Lachaert à RTL-TVi. Il indique avoir appelé le président du MR Georges-Louis Bouchez vendredi après-midi, peu avant la conférence de presse avec Alexia Bertrand. " Je l’ai prévenu et il a réagi très sportivement. (…) Entre équipes, on peut faire des ‘top transferts’" , observe-t-il en analogie avec le monde du football.

Quant aux tensions constatées avec les élus MR, elles lui font " mal au cœur, car je tiens beaucoup au lien " avec le parti-frère, assure-t-il.

Des rumeurs ont déjà commencé sur un éventuel déménagement d’Alexia Bertrand hors de Bruxelles, mais qui sont non-fondées, selon le président de l’Open Vld. " Elle habite Bruxelles et n’a pas l’idée de déménager" . L’ex-cheffe de groupe MR au parlement bruxellois pourrait selon lui figurer sur une liste commune bruxelloise Open Vld-MR pour la Chambre aux prochaines élections (2024), un projet qui existait déjà.

A lire aussi : Alexia Bertrand, nouvelle secrétaire d’Etat au Budget: " Vous pouvez me considérer comme une membre de l’Open Vld "

Eva De Bleeker aura elle aussi une place " en vue " sur les listes Open Vld aux prochaines élections, a-t-il assuré sur le plateau de la VRT (Eén, " De Zevende Dag ").

David Leisterh, président du MR bruxellois et désigné nouveau chef de groupe MR au parlement régional, a quant à lui confirmé dimanche à RTL-TVi qu’il sera candidat à la ministre-présidence bruxelloise. " En tout cas, je ferai tout pour ".

Sans répondre directement à la sortie d’Egbert Lachaert, le président du MR Georges-Louis Bouchez a quant à lui estimé " lamentable ", dans un tweet, l’attitude du monde politique (et de " la presse ") qui estiment selon lui que " le MR ne se comporte pas bien ", égrenant les dossiers qui posent problème au gouvernement: le nucléaire, le budget (" pire élève de l’Union européenne ") et le fait de n’avoir apporté selon lui " aucune réponse " au sujet de la non-prise en charge immédiate de Yassine M., qui a ensuite poignardé le policier Thomas Monjoie à Schaerbeek.

Sur le même sujet
Plus d'actualité