"On se rend juste ridicule, une fois de plus" : ce blocage polémique d’Ecolo qui ne rend pas service à la Belgique

Ce vendredi matin, Martin Buxant a révélé un petit secret d’État qui s’est produit le 9 novembre dernier.

© BelgaImage

Le 9 novembre dernier plusieurs décisions polémiques ont été prises par le Kern, le conseil des ministres restreint. La décision d’envoyer la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib au Qatar pour assister aux matchs des Diables rouges fait jaser surtout du côté du parti Ecolo, mais que les Verts finissent par accepter. Cependant, une autre décision prise lors du conseil des ministres sera bloquée par le parti écologiste.

Le même jour, lors du même conseil des ministres, un autre point, classé secret-défense est à l’agenda et il est également proposé par la ministre des affaires étrangères Hadja Lahbib : il s’agit d’autoriser l’exportation vers la Grande-Bretagne de matériel à utilisation nucléaire à destination de la Défense Britannique ", explique Martin Buxant. Il s’agit d’une licence d’exportation de machines devant servir à l’entretien de l’arsenal nucléaire britannique. Mais pour Ecolo c’en est trop. Martin Buxant, offusqué de ce blocage, se demande comment le parti écologiste a pu prendre cette décision dans un tel contexte. " Le gouvernement belge, alors qu’il y a une guerre en Ukraine avec la Russie, bloque du matériel à destination d’une armée d’un pays allié de l’Otan, la Grande Bretagne, de surcroît la seule armée qui détient l’arme nucléaire en Europe, avec la France. "

Une balle dans le pied

Après ce veto des Ecolos, un ministre aurait déclaré : " Bientôt avec ce genre de décision, on ne pourra plus rien vendre à personne. La Belgique est en train de se tirer une balle dans le pied pour des pseudo-principes ". Ce matériel à destination de la Grande-Bretagne est produit par un fabricant flamand, mais en guise de rétorsion pour les blocages ou retards, les Britanniques ont d’ores et déjà laissé entendre qu’ils pourraient annuler les achats de matériel militaire… wallon à la FN Herstal. Une décision qui pénaliserait la Flandre et la Wallonie. C’est donc la Flandre et la Wallonie qui se retrouveraient pénalisées si ce blocage de vente de matériel nucléaire persistait…

À lire aussi : Fusillades en Belgique: d’où viennent les armes qui circulent dans notre pays?

Contacté par Martin Buxant, le vice-premier ministre Ecolo Georges Gilkinet n’a pas fourni d’explication. " Alors, il n’y a pas vraiment de doute au final : la Belgique va finalement céder et autoriser ce matériel nucléaire qui va être vendu aux Britanniques. On se rend juste ridicule. Une fois de plus, serais-je tenté de dire ", conclut le rédacteur en chef de LN 24.

Sur le même sujet
Plus d'actualité