Un tiers des Belges sont prêts à ne pas payer leur facture d’énergie

Face à l'inflation des prix énergétiques, une partie des Belges se montre tentée de ne pas payer sa facture, avec un taux variable selon les régions.

Facture d'électricité
Illustration d’une facture énergétique ©BelgaImage

Il ressort d’un sondage consacré au climat et à la crise énergétique, réalisé par l’institut de sondage Kantar en partenariat avec La Libre et la RTBF, qu’un tiers des répondants envisagent de ne pas payer leur facture énergétique dans le cas où les gouvernements ne prendraient pas les mesures adéquates pour aider la population.

Les Wallons plus enclins à ne pas payer

Les deux autres tiers considèrent que cette solution n’est, pour eux, pas envisageable. Et c’est en Wallonie que les citoyens pourraient le plus facilement basculer dans ce refus de payer puisque, au sud du pays, 43% des sondés y sont favorables contre 28% en Flandre. À Bruxelles, le pourcentage de répondants rebelles est dans la moyenne. Lorsqu’on analyse les résultats de cette question par catégorie d’âge, ce sont les jeunes (18-34 ans) qui se montrent les plus résolus à ne pas payer leur facture puisqu’ils sont 45% à s’inscrire dans cette solution.

À lire aussi: Mouvement Don’t Pay : ces Belges ont décidé de ne pas payer leurs factures d’énergie

Ce sondage s’est déroulé entre le 10 et le 17 octobre 2022, 1.101 personnes ont été interrogées et la marge d’erreur maximale est de 3,1% autour du pourcentage observé (l’intervalle de confiance est de 95%).

Sur le même sujet
Plus d'actualité