Grève générale : le point sur les perturbations

Hôpitaux, transports publics, police, aéroports, entreprises... l'ensemble du pays tournera au ralenti ce mercredi.

Grève nationale : Les perturbations
Le réseau TEC est fortement perturbé © Belga Image

Face à une situation sociale jugée très préoccupante, les syndicats socialiste et chrétien mobilisent leurs membres pour appeler notamment à un plafonnement des prix de l’énergie et contre la norme salariale.

L’appel à la grève a été bien entendu et le pays devrait vivre au ralenti ce mercredi.

Transports   

Les perturbations seront nombreuses dans les transports publics. Aucun train ne circulera en provinces de Luxembourg et de Namur, et dans une partie du Brabant wallon (gare d’Ottignies comprise). Sur le reste du réseau, environ un quart des trains circuleront (un IC sur 3, mais pratiquement aucun train P).

Selon l’état des lieux donné par la Stib sur Twitter à 06h00 du matin, seule la ligne de métro 1 est exploitée, ce qui signifie qu’au moins la moitié des véhicules sont présents par rapport à un jour normal. La ligne est prolongée jusqu’à la station Erasme. Les autres lignes ne circulent pas.

A lire aussi : Grève nationale du 9 novembre: dans quels secteurs y a-t-il un service minimum ?

Du côté des trams, seules les lignes 3, 4, 7, 8, 9, 51 et 92 roulent. Pour les bus, les lignes 2, 36, 46, 50, 53, 56, 59, 71, 87 (prolongé Étangs Noirs), 95 et t-bus 92 circulent.

A Charleroi, la circulation des bus et métros est à l’arrêt, indique le Tec régional sur le site du transporteur wallon à 6h30.

Sur la zone de Liège-Verviers, une majorité de lignes est l’arrêt. Seuls les bus 57, 64, 65, 73, 95, 144, 149, 165, 249, 265, 339, 342, 362, 378, 389, 390, 394, 397, 398, 400, 401, 402, 403, 404, 406, 442, 465, 495, 496, 713, 724, 727, 728, 746, 747, 748, 749, 795, 825, 845, 848, 948, E20 et E23 circulent normalement. Les autres trajets sont soit perturbés (24 lignes), soit supprimés.

Plusieurs trajets sont également supprimés pour le Tec Namur-Luxembourg tandis que le réseau dans le Hainaut est qualifié de " fortement perturbé ".

La liste des lignes concernées est disponible sur le site du Tec. Plusieurs dizaines de lignes sont également affectées dans le Brabant wallon.

Certains circuits de transport scolaire vers l’enseignement ordinaire et spécialisé sont également impactés par cette grève nationale" , précise également l’entreprise de transport public dans un communiqué. Dans tous les cas, le Tec recommande de prévoir un autre moyen de se déplacer que son réseau en ce jour de grève générale.

A lire aussi : Grève du 9 novembre : comment le militantisme à la belge est en train de changer

Aéroports 

Brussels Airport a préventivement annulé 55% de ses vols, soit plus de 200.  L’aéroport de Charleroi a, lui, annoncé l’annulation de tous les vols prévus mercredi. L’accès au terminal sera fermé.  A Liège, l’aéroport ne devrait pas être officiellement fermé, selon son porte-parole, mais il devrait être globalement bloqué, selon les échos reçus des organisations syndicales.

Hôpitaux 

Environ deux tiers des hôpitaux privés en Wallonie et à Bruxelles tourneront au ralenti mercredi, selon la CNE. Les urgences et les traitements indispensables seront maintenus, mais de nombreux rendez-vous et opérations non-urgentes seront reportés.

Entreprises 

Les piquets de grève seront nombreux un peu partout dans le pays, principalement dans les zonings industriels et commerciaux.

Des piquets de grève volants sont également prévus pour mobiliser le plus largement possible.

S’agissant d’une grève interprofessionnelle, tous les secteurs peuvent être touchés par des actions plus ponctuelles, des nombreuses collectes de déchets n’auront ainsi pas lieu, la distribution des journaux pourrait aussi être limitée. Les écoles sont uniquement tenues d’organiser l’accueil des élèves.

Sur le même sujet
Plus d'actualité