Grève nationale du 9 novembre: dans quels secteurs y a-t-il un service minimum ?

Hôpitaux, transports, écoles… Dans la plupart des secteurs, un service minimum existe généralement, mais ne s’applique pas toujours de la même manière.

Pour les transports en commun, seule la SNCB est tenue d’organiser un service minimum les jours de grève
Pour les transports en commun, seule la SNCB est tenue d’organiser un service minimum les jours de grève @BELGAIMAGE

Ce mercredi 9 novembre, les principaux syndicats du pays (FGTB, CSC, CGSLB) appellent à une grève générale, pour relayer les inquiétudes des travailleurs face à l’explosion des prix de l’énergie et à la baisse de leur pouvoir d’achat.

Arrêts de travail, manifestations, assemblées du personnel… les actions programmées par le front syndical ce 9 novembre font faire tourner la Belgique au ralenti. Sans pour autant complètement paralyser les services à la population. Voici les modalités de ce qu’on appelle le service minimum au sein des principaux secteurs d’activité.

Soins de santé

Selon Le Soir, plus de deux tiers des hôpitaux publics et privés à Bruxelles et en Wallonie assureront un service minimum ce mercredi. Les soins de base pour garantir la santé des personnes hébergées seront donc maintenus. De nombreux services seront toutefois impactés : cela dépendra des hôpitaux, mais les consultations devraient être reportées, tout comme les examens non urgents. Les urgences et les interventions programmées non postposables seront bien entendu assurées.

Écoles

C’est une obligation : les établissements scolaires sont tenus d’organiser l’accueil des enfants et des adolescents inscrits. Elles doivent également prévenir les parents des conditions d’encadrement le jour de la grève. Les directions qui anticipent de fortes perturbations (les enseignants devant prévenir à l’avance s’ils comptent faire grève), peuvent proposer aux parents de garder leurs enfants à la maison. Ceci reste une suggestion, que les parents peuvent refuser.

Que ce soit en primaire ou en secondaire, il est possible aussi que les élèves soient accueillis dans une autre implantation, en cas de regroupement des garderies sur un seul site de la commune.

À lire aussi : Grève du 9 novembre : comment le militantisme à la belge est en train de changer

Transports en commun

Pour les transports en commun, seule la SNCB est tenue d’organiser un service minimum les jours de grève. Un "service de trains alternatif" sera donc mis sur pied, sur base du personnel ayant indiqué travailler le 9 novembre. Comme certains travailleurs exerçant des fonctions critiques manqueront à l’appel, la SNCB prévoit déjà qu’aucun train ne devrait circuler en province de Namur, de Luxembourg et dans une partie du Brabant wallon.

À lire aussi : Grève nationale du 9 novembre: de fortes perturbations attendues

Du côté des TEC et de la STIB, il n’y a pas de service minimum obligatoire. Les transports en commun wallons et bruxellois devront donc adapter leur offre en temps réel, en fonction des conducteurs et des conductrices présents aux dépôts. Des informations plus précises sur les parcours supprimés des TEC et de la STIB seront disponibles sur leurs sites respectifs, ce mercredi.

Enfin au niveau du transport aérien, Brussels Airport annonce que 55% des vols au moins seront annulés par les compagnies desservant l’aéroport.

Police

Au niveau de la police, il y aura bien un service minimum, il correspond grosso modo aux services prestés le dimanche.

Sur le même sujet
Plus d'actualité