Le revenu des Belges en cinq chiffres

Le revenu des Belges augmente plus vite que chez nos voisins. Sera-t-il gelé pour les deux prochaines années ?

le revenu des belges
© BelgaImage

19.671 €

Le revenu annuel net moyen touché par les Belges en 2020. Le Brabant flamand est le plus riche, avec 22.482 euros. La Région bruxelloise est la moins favorisée : 15.444 euros.

+ 3 %

L’augmentation en 2020 par rapport à l’année précédente. La première année de pandémie a notamment été marquée par une forte progression des revenus du chômage.

6 %

La différence, en pourcentage, entre le salaire des Belges et ceux, moins élevés, de nos voisins français, allemands et hollandais. Ce qu’on appelle un “handicap salarial”…

2024

Année jusqu’à laquelle les salaires du secteur privé devraient être gelés (hors indexation), le temps que les entreprises belges rattrapent leur “handicap” par rapport à leurs concurrentes.

0 %

La marge salariale que n’entend pas accepter la FGTB. Le syndicat a déjà annoncé qu’il “ne validerait pas le blocage salarial en cette période de crise profonde”.

Le point final

Tous les deux ans, un accord interprofessionnel est négocié entre patronat et syndicats au sein du Groupe des 10, pour déterminer quelle sera la marge possible d’augmentation des salaires dans le privé. Les négociations pour 2023-2024 s’annoncent déjà tumultueuses. Selon le dernier rapport du Conseil central de l’économie, les salaires des Belges sont en moyenne plus élevés que chez nos voisins. Ce qui, selon la loi de 1996, empêcherait de les augmenter davantage afin de préserver la compétitivité des entreprises belges. Foutaises, répond la FGTB, qui estime que “les surprofits et la marge bénéficiaire des entreprises belges sont historiquement élevés”. De leur côté, les employeurs disent ne plus pouvoir augmenter les salaires en plus de l’indexation automatique. Si chacun campe sur ses positions, le gouvernement risque bien de devoir s’en mêler.

Sur le même sujet
Plus d'actualité