Covid, Ukraine, énergie…voici combien les différentes crises ont coûté à la Belgique

La Belgique chiffre le coût des différentes crises (covid, inondations, énergie et Ukraine) à 11,182 milliards d'euros pour 2022, selon le projet de plan budgétaire de la Belgique transmis à la Commission européenne. Moins que les 15,37 milliards de 2021, écrit Le Soir mardi.

Covid, Ukraine, énergie…voici combien les différentes crises ont coûté à la Belgique
La secrétaire d’Etat fédérale au Budget Eva De Bleeker (Open VLD) @BELGAIMAGE

C’est la crise de l’énergie qui pèse le plus lourd: 4,981 milliards en 2022 exactement. Le fédéral va débourser 4,712 milliards d’euros. Les efforts des Régions sont plus symboliques. La Flandre débourse 121 millions d’euros, la Wallonie 80 millions, la Fédération Wallonie-Bruxelles 65 millions.

Le deuxième gros poste d’intervention, c’est le covid. La Belgique dépensera encore 4,1 milliards cette année. Et là aussi, c’est le fédéral qui allonge le plus, avec 2,841 milliards, devant la Flandre (700 millions), la Wallonie (363) et Bruxelles (278). Le budget a à nouveau été mis à l’épreuve par la crise ukrainienne, cette fois pour un montant de 1,2 milliard pour financer l’accueil des réfugiés. La somme se répartit entre le fédéral (800 millions), la Flandre (255), la Wallonie (100) et Bruxelles (100).

Enfin, les autorités publiques devront encore déplorer une facture liée aux inondations de juillet 2021, qui ont essentiellement frappé le sud du pays. Il s’agit majoritairement de coûts liés à la reconstruction. Sans surprise, c’est cette fois la Wallonie qui payera le plus lourd tribut, avec 718 millions pour cette année. Ni le fédéral ni la Flandre n’assumeront de coût en 2022, mais la Communauté germanophone (34 millions) et Bruxelles (7) exposeront encore des frais.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité