La mise au point des parents de Natacha de Crombrugghe : " Non, nous n’avons toujours pas reçu le rapport de la police "

Les parents de Natacha de Crombrugghe démentent une publication du journal péruvien "La República".

Les parents de Natacha de Crombrugghe n'ont toujours pas reçu les conclusions de la police
Natacha de Crombrugghe © Belga Image

Les parents de Natacha de Crombrugghe, dont les restes ont été retrouvés dans un canyon des Andes péruviennes en septembre, n’ont toujours pas reçu les conclusions de la police concernant le décès de leur fille, ont-ils confirmé vendredi auprès de l’agence Belga, démentant ainsi une publication du journal péruvien " La República ".

" Non, nous n’avons toujours pas reçu le rapport de la police ! Il ne faut pas croire ce que dit la presse et vérifier ses sources ", ont-ils commenté laconiquement. Par ces quelques mots, ils viennent contredire l’information publiée dans " La República ", à savoir que la police avait conclu à un décès accidentel de la jeune Belge de 28 ans. Si cette hypothèse à bel et bien été évoquée, elle n’a, selon les parents, pas encore été confirmée. " Nous tiendrons la presse informée dès que nous aurons des informations ", ont conclu les parents de Natacha de Crombrugghe

A lire aussi: Natacha de Crombrugghe: la cause probable du décès dévoilée

Natacha de Crombrugghe, âgée de 28 ans, était portée disparue depuis le 24 janvier 2022. La touriste belge effectuait un trek au Pérou. Elle avait laissé un sac à dos dans sa chambre d’hôtel à Cabanaconde, un petit village perché à plus de 3.000 mètres d’altitude dans les Andes péruviennes, avant de partir seule, le 24 janvier vers 05h00, pour aller contempler le canyon de Colca, l’un des plus profonds du monde.

Vendredi dernier, il a été confirmé que les restes osseux qui avaient été retrouvés deux semaines plus tôt dans un canyon des Andes péruviennes appartenaient bien à Natacha. Il reste donc encore à déterminer les causes de son décès.

Sur le même sujet
Plus d'actualité