La Croix-Rouge tire la sonnette d’alarme: les demandes d’aide alimentaire explosent en Belgique

L'inquiétude monte dans le secteur de l'aide alimentaire.

Les demandes pour une aide alimentaire ont explosé
Les demandes pour une aide alimentaire ont explosé © Croix Rouge

Plusieurs organisations s’inquiètent de ne pouvoir aider toutes les personnes démunies cet hiver alors que la crise énergétique et l’inflation s’installent dans la durée. Ainsi, la Croix-Rouge tire, vendredi dans un communiqué, la sonnette d’alarme face aux demandes d’aide alimentaire qui explosent. La fédération belge des banques alimentaires (FBBA) partage ce constat.

À l’approche de la journée mondiale de l’alimentation le 16 octobre, la Croix Rouge exprime sa crainte de ne pas pouvoir combler toutes les demandes cet hiver. La crise énergétique couplée à l’inflation accentue en effet les besoins d’aide alimentaire de nombreuses familles, qui sont de plus en plus contraintes de choisir entre se chauffer ou se nourrir.

Vers une hausse des bénéficiaires de l’aide alimentaire 

En 2021, " 19,3% de la population, soit 2,2 millions de Belges, étaient menacés de pauvreté ", rappelle la Croix Rouge, qui cite des données provenant du Bureau du Plan. Au vu de la conjoncture actuelle, l’organisation s’attend à ce que le nombre de ses bénéficiaires augmente sensiblement ces prochaines semaines. L’année dernière, l’organisation avait accueilli 254.540 personnes dans les bars à soupe et distribué près de 35.000 repas auprès des personnes sans abri.

Pour faire face à la demande, la Croix Rouge va redoubler d’efforts et activer ses partenariats. L’organisation récupère notamment les invendus alimentaires frais dans des supermarchés, procède à des achats centralisés via la plate-forme Soli-Food (dont les prix sont 20 à 25% moins chers qu’en magasin) et recueille des denrées non périssables fournies par le Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD). La fédération belge des banques alimentaires se retrouve aussi confrontée à un défi de taille.

200.000 personnes font appel à l’aide alimentaire chaque semaine

A l’instar de la Croix Rouge, la FFBA constate une augmentation du nombre de personnes recourant à l’aide alimentaire, avec une hausse " d’environ 15% sur les quatre derniers mois ", estime Piet Vanthemsche, son président. " Quelque 200.000 personnes font appel à l’aide alimentaire chaque semaine ", indique-t-il.

A l’augmentation de la demande, s’ajoute par ailleurs la diminution des dons de l’industrie alimentaire. " Les entreprises du secteur alimentaire deviennent plus strictes avec leurs surplus à cause de l’augmentation des coûts de production ", remarque Piet Vanthemsche. " Nous essayons de compenser cela en achetant nous-mêmes des vivres, ce qui pèse sur le budget, mais la situation reste compliquée ".

La question de la suffisance de l’offre face à la demande grandissante interpelle les acteurs de l’aide alimentaire. " Nous avons pris des initiatives notamment en contactant le gouvernement fédéral qui nous a octroyé un budget de 1,6 million d’euros pour l’achat de denrées alimentaires. Nous avons également mobilisé nos moyens propres pour maintenir l’offre à un niveau acceptable ", conclut le président de la FBBA.

Sur le même sujet
Plus d'actualité