Permis de conduire : faut-il encore apprendre à changer de vitesse ?

VAB, la plus grande auto-école du pays, veut que le permis de conduire avec un véhicule à transmission automatique devienne la norme.

une voiture manuelle où on doit changer les vitesses est la norme pour le permis de conduire
© BelgaImage

VAB, la plus grande école de conduite du pays, pense que le permis de conduire pour les véhicules équipés d’une boîte de vitesses automatique devrait être la norme. L’essor rapide des voitures électriques rend inutile, dans de nombreux cas, d’apprendre aux élèves à changer de vitesse.

Aujourd’hui, le permis de conduire standard est celui pour les voitures manuelles. Les personnes qui passent leur examen de conduite dans une voiture équipée d’une boîte de vitesses automatique possèdent un permis restreint. Ceux qui veulent annuler cette restriction doivent repasser le même examen de conduite, mais avec une voiture à transmission manuelle.

À lire aussi : Sécurité routière: permis à points, vitesse… Tout ce qui pourrait changer

Et pour les voitures manuelles ?

VAB plaide pour une logique différente, où la formation suppose par défaut une boîte de vitesses automatique. Selon le VAB, ceux qui veulent encore apprendre à conduire avec une boîte de vitesses manuelle après avoir obtenu leur permis pourraient l’apprendre en quatre leçons supplémentaires, soit huit heures de cours, dans une auto-école agréée.

" Vous n’auriez alors pas à passer un deuxième examen pratique ", suggère Geert Markey, directeur du VAB. " Nous voulons faire appel au régulateur fédéral pour qu’il supprime la distinction entre permis de conduire automatique/manuel ". Le VAB a annoncé plus tôt dans la journée qu’il prévoyait d’électrifier la moitié de sa flotte, soit quelque 260 véhicules, d’ici 2026.

Sur le même sujet
Plus d'actualité