Opération policière liée à un groupe d’extrême droite : un individu est mort à Anvers

Une personne est décédée lors d'une perquisition dans le district anversois de Merksem, selon une information de la VRT, confirmée mercredi par le parquet d'Anvers

Fusillade à Merksem ©BelgaImage
Fusillade à Merksem ©BelgaImage

Cette opération est en lien avec une enquête sur le trafic d’armes dans un milieu soupçonné d’appartenir l’extrême-droite, selon la RTBF.

Cette dernière information a également été confirmée par le parquet.  " Une dizaine de perquisitions ont été menées mercredi, principalement dans la région d’Anvers, dans le cadre d’une enquête portant sur la détention illégale d’armes à feu" , a déclaré le porte-parole du parquet, Eric Van Duyse.

Il s’agit d’un milieu soupçonné d’appartenir à l’extrême-droite mais l’enquête devra apporter plus d’éléments. " Le parquet a précisé qu’un échange de tirs entre la police et le propriétaire d’une habitation perquisitionnée était survenu au cours de l’opération. L’habitant impliqué est décédé. À la suite de cette fusillade, une deuxième enquête a été ouverte sur les circonstances de cet échange de tirs.

Sur le même sujet
Plus d'actualité