Le gouvernement flamand est en crise : la réaction de Jan Jambon

Les trois partis de la coalition flamande ne sont pas parvenus à trouver un accord sur le budget à temps.

Jan Jambon président du gouvernement flamand
© BelgaImage

Le gouvernement flamand n'est pas parvenu à trouver un accord budgétaire pour ce lundi à la mi-journée, a annoncé le vice-ministre-président N-VA Ben Weyts, en quittant la place des Martyrs vers 13h30. La "Déclaration de septembre", programme politique que le ministre-président Jan Jambon devait présenter au parlement à 14h, a dû être reportée.

Le gouvernement flamand (N-VA, CD&V, Open Vld) est donc en crise. Mais sa survie "n'est pas compromise", a affirmé M. Jambon (N-VA) à son arrivée au Parlement flamand. “Je peux vous assurer que nous continuerons de travailler dur ces prochaines heures et ces prochains jours pour trouver une solution aux dernières pierres d’achoppement. Moi, nous, y sommes obligés devant le Flamand”, a-t-il affirmé face aux députés, lors d’une simple déclaration. “Nous avons travaillé d’arrache-pied cette dernière semaine dans le but de présenter notre déclaration politique ce lundi. Malheureusement, ces discussions n’ont pas encore débouché sur un accord. Les trois partis du gouvernement souhaitent toutefois parvenir à un compromis”.

Selon Jan Jambon, un paquet élargi de mesures énergétiques est déjà prêt. "Je ne sais que trop bien que la Flandre et l'Europe sont aux prises à une crise énergétique et que la population attend des mesures décisives". La déclaration du ministre-président a été suivie de commentaires acerbes de l'opposition.

Sur le même sujet
Plus d'actualité