Éclairage, double vitrage… le Roi Philippe se met aussi à la sobriété énergétique

Pour répondre à la crise énergétique, des mesures d’économie sont prises au palais royal.

Des panneaux solaires pourraient être installés, mais cela pourrait s’avérer compliqué en raison des nombreuses verrières qui surmontent le palais
Des panneaux solaires pourraient être installés, mais cela pourrait s’avérer compliqué en raison des nombreuses verrières qui surmontent le palais @BELGAIMAGE

Baisser le chauffage, passer un pull de plus, songer à l’isolation thermique de son habitation… les citoyens sont régulièrement priés (voire sommés) de faire leur part face à la crise énergétique. Difficile dès lors pour les autorités de ne pas en faire autant… Le roi Philippe a donc décidé de prendre des mesures pour tendre vers plus de sobriété énergétique.

Depuis cette semaine, la façade du palais n’est plus éclairée durant la nuit et il a été demandé au personnel de la cour d’éteindre l’éclairage à l’intérieur dans la mesure du possible, explique Het Laatste Nieuws. Cet automne, des travaux sont également prévus pour rendre le lieu de travail officiel du roi moins énergivore ; il s’agira de mieux l’isoler, en remplaçant le simple vitrage par du double.

Des travaux qui devraient durer deux ans, et devraient s’élever à hauteur de 5,5 millions d’euros. Un coût qui s’explique par la nature du bâtiment datant du XIXe siècle, ce qui rend la moindre opération de rénovation très onéreuse, selon la Régie des bâtiments.

Les éclairages du palais seront aussi progressivement remplacés par des lampes LED. Des panneaux solaires pourraient être installés, mais cela pourrait s’avérer compliqué en raison des nombreuses verrières qui surmontent le palais. De tels travaux seraient par contre plus faciles à réaliser au château de Laeken, où vivent le couple royal et sa famille.

Sur le même sujet
Plus d'actualité